Un tunnel nord-coréen s'effondre sur un site nucléaire

La centrale nucléaire nord-coréenne de Punggye-ri où s'est effondré un tunnel. ©AFP

Un tunnel en construction se serait effondré en septembre sur un site nucléaire nord-coréen, faisant peut-être jusqu'à 200 morts.

Environ 200 personnes auraient perdu la vie en Corée du Nord à cause de l'effondrement d'un tunnel en construction, rapportent des médias sud-coréens et japonais.

Cet accident aurait eu lieu sur le site de la centrale nucléaire de Punggye-ri, dans le nord-est du pays.

©Mediafin

Le tunnel aurait connu deux effondrements. Une centaine de personnes auraient péri lors du premier effondrement lié à un essai nucléaire souterrain de bombe H début septembre. Une autre centaine de personnes seraient mortes lors d'un deuxième effondrement pendant l'opération de secours des premières victimes.

Selon des experts, une série de tremblements de terre et de glissements de terrain ont touché la région suite à cet essai nucléaire. Le site de Punggye-ri pourrait ne plus être utilisé pour tester des armes nucléaires.

Un média chinois avait indiqué samedi que la Chine avait mis en garde la Corée du Nord contre le fait que de nouveaux essais nucléaires pourraient provoquer l'explosion du sommet de la montagne ainsi qu'un effondrement catastrophique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content