edito

Intenable statu quo

Blocage malsain en Communauté française

Fumée blanche pour l’orange bleue et peut-être un nouveau départ pour la Wallonie après 37 années de gestion socialiste. Pour le MR, c’est en retour après 13 années sur les bancs de l’opposition à Namur. En Communauté française et à Bruxelles par contre, c’est toujours le blocage qui prévaut. On ne négocie même plus. Avouez que cela fait un peu désordre. Encore faut-il distinguer les situations qui prévalent dans chacune des entités.

À Bruxelles, on ne peut pas dire qu’il y ait eu abandon de poste. Le gouvernement fonctionne et a clôturé ses travaux la semaine dernière. Depuis, chacun a fait sa valise et est parti au soleil. Céline Fremault a juste raté son coup. Du moins provisoirement. On verra bien en effet dans quel climat se déroulera la rentrée de septembre.

Vouloir résorber le chômage en Wallonie sans s’attaquer d’abord au décrochage scolaire relève de l’utopie.

En Communauté française, les choses ne sont pas aussi limpides. Si on entérine le statu quo actuel et qu’on poursuit avec la coalition PS-cdH, ce sera l’asymétrie par rapport à la Région wallonne. Pour le MR et le PS, cela signifie siéger dans l’opposition d’un côté et dans la majorité de l’autre. Or vu l’imbrication étroite des compétences, cela n’ira pas sans poser quelques questions. Sur la forme d’abord: PS et MR vont-ils la jouer loyalement? Ne seront-ils pas tentés de bloquer les projets là où ils siègent dans l’opposition? Sur le fond ensuite: la mission première de l’orange bleue sera de s’attaquer au problème numéro un de la Wallonie: le chômage. Fort bien, mais pour traiter le problème à la racine, il faudra s’occuper de l’enseignement, dont on sait qu’il est faible. Espérer résorber le chômage sans s’attaquer d’abord au décrochage scolaire relève de l’utopie. Le statu quo n’est ni cohérent ni tenable.

Plus globalement, tout ceci ne fait que reposer la question de la pertinence de ce "machin" qu’est la Communauté française, indûment appelée Fédération Wallonie-Bruxelles (car jamais validée par une réforme de la Constitution). Si on lui retire l’enseignement qui absorbe environ 80% du budget, c’est une structure parfaitement dispensable.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés