davos

Comment se faire inviter à Davos?

©AFP

Le Forum économique mondial se déroule du mardi 17 au vendredi 20 janvier à Davos (Suisse). Si vous êtes Premier ministre, chef d’État ou lauréat d’un Prix Nobel, vous avez sans aucun doute reçu une invitation pour Davos. Pour les autres, c’est un peu plus difficile…

Du 16 au 20 janvier, 3.000 personnes participeront au Forum économique mondial qui se tient chaque année à Davos. Y accéder n’est pas chose facile.

Seul un petit groupe est assuré de recevoir une invitation: les Premiers ministres et chefs d’États. Les présidents des Banques centrales y sont également les bienvenus, ainsi que le secrétaire général des Nations Unies, la patronne du FMI et le secrétaire général de l’Otan. Pour la Belgique, le roi Philippe, la reine Mathilde et notre Premier ministre Charles Michel ont donc reçu un carton.

Quant aux entreprises, elles doivent payer pour y envoyer leur CEO. La cotisation annuelle coûte entre 100.000 et 600.000 dollars, ce dernier montant s’appliquant à près de 120 multinationales. Les start-ups technologiques bénéficient d’une réduction, voire même d’une exemption.

Le gouvernement flamand est membre (payant) du Forum de Davos depuis des années – les chefs de gouvernements régionaux n’étant pas invités – et essaie durant ces quelques jours de nouer un maximum de contacts avec les politiciens étrangers et investisseurs.

Pour éviter que Davos ne devienne un club du troisième âge, le Forum a créé une série de canaux de "recrutement" pour apporter du sang neuf à l’événement. L’un deux est le "Young Global Leaders", un club de jeunes prometteurs de moins de quarante ans. C’est par cette voie qu’Angela Merkel et José Manuel Barroso ont pu, à l’époque, se rendre au Forum, et ce fut aussi le cas cette année et l’année dernière pour notre vice-Premier ministre Alexandre De Croo.

Pour éviter que les discussions ne se concentrent trop sur les affaires, le Forum invite également quelques lauréats du Prix Nobel, des entrepreneurs sociaux, des patrons d’ONG, et des mandataires d’organisations internationales. C’est via l’Organisation internationale du travail que le ministre belge de l’Emploi, Kris Peeters, a obtenu son ticket d’entrée pour l’édition 2017.

Pour compléter le tableau, le Forum économique mondial invite également des personnalités du monde culturel, en particulier si elles sont impliquées dans des projets sociaux. Cette année, l’ambassadrice de l’Unicef, Shakira, sera mise à l’honneur.

L’accès au Forum est gratuit pour les journalistes, mais est strictement limité. Pour la presse belge, seuls deux tickets sont disponibles.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés