Non, tout le monde ne va pas gagner...

Au soir du 7 juin, certains verront leurs espoirs déçus. D'autres seront euphoriques. D'autres encore donneront l'impression de ne pas vouloir voir la réalité en face. Tout tient dans la façon dont chacun interprétera les scores.