Le making-of de "L'Appel des XI"

Emna Everard et Giles Daoust ©Anthony Dehez

La chronique de Giles Daoust | CEO de Daoust.

Suite à ma participation à l’Appel des XI, je reçois beaucoup de questions sur le fonctionnement de cette belle opération. Alors j’ai décidé de tout vous raconter sur les coulisses. Makin-of.

Marc Raisière ©Anthony Dehez

Tout a commencé au dernier trimestre 2017 quand Joan Condijts, rédacteur en chef de L’Echo, a contacté onze chefs d’entreprise belges francophones pour leur proposer de participer à un groupe de réflexion visant à dégager des idées disruptives pour redynamiser Bruxelles et la Wallonie. Dans un premier temps, Joan nous a demandé de rédiger chacun 3 idées – 33 idées de base donc. Nous nous sommes ensuite retrouvés le 21 décembre 2017 au Buzzy Nest, incubateur de start-ups situé à La Hulpe, entourés d’une dizaine de journalistes de L’Echo.

Première surprise: les débats seront pilotés par un coach en créativité, Alain Leduc. Très honnêtement, je n’étais pas très "chaud" à première vue, préférant un débat ouvert. Mais une heure plus tard, deuxième surprise: ça fonctionne à merveille! La méthodologie utilisée est innovante, libératoire et constructive.

Les 11 entrepreneurs réunis à La Hulpe ©Anthony Dehez

En parallèle aux sessions de groupe, des workshops en petit comité étaient organisés par thématique (mobilité, emploi, enseignement, etc.), dont la composition changeait toutes les demi-heures. Un journaliste de L’Echo participait à chaque workshop, et notait sur des post-it des mots-clés et morceaux d’idées issus du débat. Au terme de ce processus, des centaines de post-it se retrouvèrent collés sur le long mur de la salle de réunion.

Certaines des 33 idées de départ avaient été développées, d’autres s’étaient transformées, d’autres encore avaient disparu au profit d’idées nouvelles. A la fin, on nous confia à chacun deux "gommettes" (comme à l’école!) à coller sur les idées qui nous semblaient les plus pertinentes.

Marc du Bois, Jean-Pierre Lutgen et Emna Everard. ©Anthony Dehez

Alors commença un long travail journalistique, à travers lequel Joan et son équipe sélectionnèrent 11 idées très disruptives et les développèrent en autant d’articles. A chaque idée fut attribué un "ambassadeur" (même si ce n’était pas forcément son idée à la base). A partir d’ici je parle pour moi, tout le monde n’a pas fonctionné de la même façon.

L’idée que j’ai défendue tout au long du processus était l’idée "0% tech tax", à savoir une défiscalisation à 100% (1 euro coût entreprise = 1 euro net travailleur) du coût du travail dans les start-ups technologiques, visant à créer cette fameuse Silicon Valley belge dont on parle tant mais qu’on ne voit jamais pousser. C’est le journaliste Jérémie Demeyer qui se chargea de l’article consacré à cette idée. Nous nous sommes donc revus à deux pour approfondir notamment la question du scope, de la mise en œuvre, et du financement. Ensuite, il a rédigé un article, que j’ai pu commenter et amender, et nous sommes arrivés à une version finale. J’ai également eu le plaisir de défendre cette idée qui me tient à cœur au JT de RTL-TVI.

Le premier but de cette opération est de secouer le cocotier. Espérons que ce brainstorming "out of the box" fera des émules.
Giles Daoust

Et voilà le 27 janvier 2018, L’Echo publia un cahier spécial relatif à l’Appel des XI, avec les 11 articles finalisés. Parmi les 33 idées d’origine, 7 étaient toujours présentes au final, sous une forme ou sous une autre. Et ce n’est pas fini, puisque l’opération se poursuivra jusqu’en avril, avec chaque week-end les réactions des différents stakeholders à chaque idée. Les débats s’annoncent chauds!

Qu’on adhère ou pas aux idées de l’Appel des XI (tout le monde aura compris qu’aucune n’est à prendre au pied de la lettre), le but premier de cette opération est de secouer le cocotier, de proposer des approches disruptives et originales aux acteurs politiques et économiques du pays; les inciter à envisager les problématiques classiques sous un angle un peu différent. C’est avant tout un grand exercice de brainstorming "out of the box" qui, espérons-le, fera des émules!

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content