En 2018, il y a eu davantage d'embouteillages en heures creuses

©BELGA

Touring a fait le point sur les embouteillages millésime 2018. Résultat: il y en a toujours plus, et les heures creuses se remplissent.

Touring Mobilis a comptabilisé des embouteillages de plus de 100 kilomètres durant 1.588 heures en Belgique en 2018, ou 66 jours pleins, soit 8 jours de plus qu'en 2017. 

Bref, il y a eu encore plus d'embouteillages en 2018. Mais à part la quantité, qu'est-ce qui a changé?

  • La congestion augmente notamment sur les routes secondaires et particulièrement pendant les heures creuses de la journée. 
  • Les trajets sont plus répartis et les gens évitent de plus en plus les trajets inutiles en heures de pointe, explique Touring.
  • Toujours selon le baromètre de Touring Mobilis, des embouteillages cumulés de plus de 400 kilomètres n'ont été constatés que durant 5 heures, soit beaucoup moins que l'an dernier. "C'est probablement dû à la douceur de l'hiver et aux mois secs de cette année", estime l'organisation de la mobilité. "Les embouteillages les plus longs sont généralement causés par la neige et les précipitations."

©BELGA

Lire également

Publicité
Publicité