Mozart - Coronation Mass

Mozart - Coronation Mass | Vesperae solennes, Laurence Equilbey/Accentus, Note: 3/5. ©rv doc

Classique | Vesperae solennes, Laurence Equilbey/Accentus, Note: 3/5.

Enregistrer une fois de plus "La Messe du Couronnement" (K317) et "Les Vêpres solennelles d’un Confesseur" (K339) ne va pas révolutionner une discographie mozartienne qui compte déjà quelques perles, dont celles polies par Jochum (1976) et Harnoncourt (1987). Mais ce n’est pas une raison pour bouder cette cure de jouvence en compagnie de Laurence Equilbey, de son choeur Accentus et son ensemble Insula orchestra. Lequel avait déjà offert, il y a deux ans, le "Requiem" de Mozart, avec un chœur parfait mais un orchestre tout jeune et encore un peu vert. Ces retrouvailles avec Mozart, dans des œuvres moins bouleversantes, mais tout aussi sublimes, qu’il composa à 23 ans, ne souffrent plus guère de réserve. Le style Equilbey impose une lecture nerveuse là où les tempi engagés l’exigent, l’orchestre a acquis de bien belles couleurs, et le chœur n’a plus rien à prouver. Le diamant qui brille au-dessus de tout cela, c’est évidemment Sandrine Piau, dont le grain de voix est taillé depuis toujours pour Mozart, à l’opéra comme à l’église.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés