chronique

No Vacation - "Intermission"

Journaliste

Dream Pop | Topshelf Records. Note: 4/5

Quintet originaire de San Francisco, No Vacation a marqué l’esprit des fans de dream pop durant l’été 2015 avec leur 1er EP "Amo XO". Un disque qui sentait bon la brise et les embruns. Les voilà de retour au boulot en cette fin année avec le deuxième EP "Intermission". Le problème avec ces disques au format court, c’est que l’on reste clairement sur notre faim, d’autant plus quand le contenu est sublime.

"Mind Fields" by No Vacation

En 15 minutes, No Vacation parvient à s’implanter dans l’inconscient grâce à sa bedroom pop nostalgique faite de guitares limpides, de reverb et de textes acidulés où il est, bien entendu, question de ruptures amoureuses et de balades main dans la main dans les rues de Brooklyn (soit l’essentiel des thèmes de la dream pop). Comme dans l’entêtant "Mind Fields" ou "You’re Not With Me", qui font partie de ces morceaux qui ont la capacité à vous placer hors du temps pendant un instant.

Petit disque par la longueur mais grand disque mineur, "Intermission" augure de belles promesses pour l’année à venir.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés