Guo Guangchang, l'oracle chinois

©Bloomberg

L’emblématique président du puissant conglomérat Fosun, Guo Guangchang, est la 16e fortune chinoise avec des actifs d’environ 9 milliards de dollars, selon Forbes. Reconnu pour ses choix éclairés, il est considéré comme un oracle des marchés.

À la tête de l’un des groupes privés les plus florissants de Chine, Guo Guangchang fait régulièrement la une des médias: Fosun, le conglomérat qu’il dirige depuis 1994, défraie régulièrement la chronique. Souvent pour ses acquisitions tous azimuts qui vont des marques de luxe comme Lanvin, au fleuron français du tourisme, le Club Med, en passant par la banque portugaise BCP dont il possède une importante participation et peut-être bientôt Ageas.

Le profil
  • 51 ans
  • Diplômé de philosophie en 1989, il obtient un MBA en économie à l’université de Fudan à Shanghai dix ans plus tard
  • 1992: il lance Guangxin Technology Development Company Ltd
  • 1994: il prend la tête de Fosun
  • 2015: Fosun rachète le Club Med

Mais depuis quelques années, c’est surtout son absence qui préoccupe les médias. En 2015, Guo Guangchang quitte subitement la scène. Sa mystérieuse disparition durant quelques jours avait fait l’effet d’un coup de tonnerre dans la communauté des affaires et Fosun avait tardivement indiqué que Guo apportait "son aide à des enquêtes judiciaires". Le milliardaire avait refait surface peu après.

Rebelote en juillet 2017. à chaque fois, le titre de Fosun dévisse.

L’an dernier, Guo Guangchang évoquait des rumeurs malveillantes. Mais, en pleine campagne du Parti communiste contre la corruption, ses absences à répétition et maladroitement justifiées inquiètent les investisseurs – lesquels ne pouvant que saluer la réussite exceptionnelle de cet homme qui a su transformer un modeste assureur de province en l’un des plus importants conglomérats privés de Chine.

Self-made man

Guo Guangchang fait partie de cette génération de self-made man né dans le sillage de l’ouverture économique de la Chine au début des années 1980.

Il n’a que 25 ans quand il crée sa première société en 1992. Guangxin Technology Development Company Ltd est alors le premier cabinet chinois à utiliser des méthodes scientifiques d’analyses de marché. De quoi lui donner une longueur d’avance sur ce que veulent acheter les consommateurs chinois et investir en conséquence.

Deux ans plus tard, il prend la tête de Fosun, un groupe privé fondé en 1992 par des étudiants formés – comme lui – à la prestigieuse université Fudan à Shanghai.

"Santé, bonheur et richesse"
Il s’agit de l’écosystème de Fosun, tel que défini par Guo Guangchang.

Un Warren Buffett chinois
Il est surnommé le "Warren Buffett chinois" pour sa capacité à anticiper le marché.

Fosun évolue vers un conglomérat géant dont les activités vont aujourd’hui de la finance à la pharmacie en passant par le tourisme. En 2016, son chiffre d’affaires atteint 9,4 milliards d’euros. Et entre 2013 et 2017, Fosun réalise près de 11 milliards d’euros d’acquisitions à l’étranger, faisant de Guo Guangchang l’une des figures de proue de l’économie chinoise à l’étranger.

Une frénésie de rachats dans des secteurs éclectiques et ponctuée de coups d’éclat. Assurance, banque, tourisme, pharmacie, football… Rien n’échappe à la vista de son médiatique patron qui finit par se retrouver dans le viseur du Parti communiste.

Acquisitions dangereuses

Guo est un milliardaire rouge. Il est aujourd’hui classé, selon le magazine Forbes, 16e fortune de Chine. Très connecté politiquement, il fut un temps membre du Parlement national et son groupe a donné plus de 60 millions d’euros pour lutter contre la pauvreté qui sévit dans l’empire du Milieu.

Mais cette fièvre d’acquisitions, financées largement par l’endettement, a fini par inquiéter les régulateurs chinois, qui ont ordonné des vérifications sur des prêts à risques contractés par Fosun et d’autres grandes sociétés chinoises. Depuis lors, Guo se fait prudent et surtout plus discret. Il promet de passer la main à une génération de directeurs plus jeunes, tout en se donnant encore quinze ans à la tête de Fosun.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content