Technopolis, 15 ans d'aventures scientifiques

©technopolis

Fondé en 2000 par le gouvernement flamand, le centre des sciences et de la technologie de Malines a connu une année difficile après un audit particulièrement critique sur sa gestion. Tourné vers l’avenir, Technopolis veut désormais investir dans sa rénovation.

Au commencement de l’aventure scientifique, Technopolis est un projet de la Flanders Technology International (F.I.T), une association sans but lucratif fondée en 1988 par le gouvernement régional. Celle-ci était essentiellement destinée à l’organisation du salon technologique éponyme.

"Mais rapidement, dès le début des années 90, les activités de la fondation ont été élargies à l’enseignement et au grand public", explique Greet De Houwer, assistante exécutive chez Technopolis.

Adresse: Technologielaan, 2800 Malines

Site web: www.technopolis.be

Description: plateforme permanente pour la science et la technologie en Flandre, Technopolis est née de l’ASBL Flanders Technology International.

Devise: "J’entends et j’oublie. Je vois et je retiens. Je fais et je comprends."

Visiteurs: 300.000 par an.

Nombre d’employés: 80.

Chiffre d’affaires: 4,5 millions d’euros.

Subsides: 4,1 millions d’euros en 2015.

Tarifs: 16 euros. Enfants (de 3 à 11 ans inclus): 12,50 euros. Gratuit pour les enfants de moins de 3 ans.

À l’époque, il s’agissait pour l’essentiel de missions temporaires telles que l’organisation des festivals des sciences ou du théâtre scientifique. "Mais il ne s’agissait que d’événements ponctuels alors que la demande du public et des écoles était de plus en plus grande", se souvient Greet De Houwer.

En 1997, la société d’investissement de Technopolis SA est alors créée pour la réalisation d’un projet du centre des sciences flamand.

De gros subsides

En février 2000, l’ouverture de Technopolis confère finalement un caractère permanent à la communication scientifique dans le nord du pays.

"Le centre a été financé à hauteur de 16,2 millions d’euros par le gouvernement flamand", ajoute la responsable. Aujourd’hui, le site basé à Malines emploie quelque 80 personnes et accueille 300.000 visiteurs par an.

En 2014, la société a réalisé un chiffre d’affaires, en légère hausse, de 4,5 millions d’euros. Environ un quart des revenus proviennent de la seule vente de tickets, dont le prix (individuel) est compris entre 12,50 et 16 euros.

"Le reste provient des subsides, de l’organisation d’événements ponctuels et de nos partenariats, notamment avec (le quotidien) ‘Het Nieuwsblad’", détaille Greet De Houwer.

Au début du mois de juillet, le ministre régional de l’Économie, Philippe Muyters (N-VA) a approuvé l’octroi d’une nouvelle enveloppe de subsides. Le centre recevra cette année un peu plus de 4,1 millions d’euros.

Un mois auparavant, le ministre avait temporairement coupé les robinets après un audit particulièrement critique qui avait mis en lumière la mauvaise gestion et le comportement "tyrannique" de la direction de Technopolis.

Rénover et Innover

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les familles représentent 60% des visiteurs de Technopolis, contre 40% pour les écoles.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les familles représentent 60% des visiteurs de Technopolis, contre 40% pour les écoles.

"Généralement, le centre fonctionne bien toute l’année, mais il y a des périodes plus creuses liées à la météo. Par exemple, l’été n’est généralement pas une bonne saison pour nous", commente Geert De Houwer.

Avec le nouveau financement accordé par le gouvernement flamand, Technopolis entend investir dans la rénovation du parc scientifique en mettant en avant de nouvelles innovations pour "faire revenir les gens".

"Technopolis existe depuis 2000, mais il faut constamment investir dans les infrastructures et dans les activités proposées", explique encore la responsable exécutive. Elle insiste: "Ce n’est pas le dividende économique qui nous guide, mais le dividende social.".

©technopolis

[Suivez Sarah Godard sur Twitter en cliquant ici]

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés