Publicité

L'ami des autruches

Les rebondissements politiques empruntent parfois de bien surprenants détours. Ainsi, la dotation annuelle de 312.000 euros du prince Laurent est aujourd'hui remise en cause à l'occasion d'une affaire de détournement d'argent à la Marine... bien antérieure au vote de cette dotation en 2001. Les deux éléments n'ont donc rien à voir, si ce n'est qu'ils concernent le train de vie du fils cadet du Roi. Cela illustre le fait que les dossiers sensibles finissent toujours par rejaillir. La politique de l'autruche se révèle, à terme, toujours vaine. Même quand cela concerne un ami des animaux comme Laurent de Belgique. En 2001-2002, une commission sénatoriale planchait sur une réglementation des dotations princières, afin de juguler leur inflation.

(l'écho) Faut-il limiter cette faveur au seul prince héritier? L'accorder à tous les enfants du Roi ? Et pourquoi pas les petits-enfants? Pourquoi Laurent et pas les enfants d'Astrid, qui le précèdent dans l'ordre de succession au trône? Ces questions méritent une réponse claire, qu'il eût été sage d'inscrire dans la loi, si pas dans la Constitution comme c'est le cas de la Liste civile, qui fixe en début de règne les émoluments du Roi (9,5 millions d'euros). Les sénateurs avaient discuté de plusieurs propositions. Longuement. Avec des re-négociations et des débuts de compromis, comme toujours en Belgique. Cela n'a finalement abouti à rien, si ce n'est à l'enfouissement d'un dossier qui divisait la majorité. Résultat: le politique a perdu la maîtrise de l'agenda.

La question des dotations lui revient en boomerang cinq ans plus tard, via la porte d'un tribunal et dans un contexte communautaire, voire séparatiste, plus tendu. Bravo pour la sérénité de la réflexion. Aujourd'hui, dans la précipitation, chacun y va de son idée sur le contrôle de l'utilisation des dotations et sur le financement de l'Institut royal pour la gestion durable des ressources naturelles, etc. Dire que la raison d'être des dotations est d'offrir "dignité et neutralité aux membres de la famille royale"...

Christophe De Caevel

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés