70 signalements d'effets secondaires de médicaments auprès de Test-Achats

Une septantaine de signalements d'effets secondaires de médicaments ont été notifiés auprès du point de contact mis en place il y a cinq mois par Test-Achats (TA), a-t-on appris ce vendredi en marge de la présentation de l'accord de coopération entre l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et l'association de défense des consommateurs.

(belga) En novembre 2006, Test-Achats a créé son propre point de contact destiné à rassembler les plaintes de consommateurs concernant des médicaments et leurs effets indésirables. Jusqu'à présent 104 signalements ont été enregistrés, dont 73 sont des vrais effets secondaires. Ils concernent principalement les médicaments des systèmes cardio-vasculaire et nerveux.De son côté, l'AFMPS, et en particulier le Centre belge de pharmacovigilance pour les médicaments à usage humain (CBPH), est également chargé de collecter et analyser les effets indésirables des médicaments.

Depuis le début de ses activités en 1976, le CBPH a enregistré un total de 36.000 notifications d'effets indésirables. Environ 15% de celles-ci proviennent des professionnels de la santé alors que 85% son émises par des détenteurs d'autorisations ou des promoteurs d'études cliniques."On constate une augmentation constante du nombre de notifications.

Au niveau européen, la Belgique arrive en 8e position. Elle se place ainsi dans le peloton de tête", a souligné Piet Vanthemsche, administrateur général de l'AFMPS.Chaque mois, le Centre antipoisons transmet par ailleurs à l'AFMPS une liste de près de 80 effets indésirables liés aux médicaments qui lui sont rapportés.Après la création par Test-Achats du point de signalement, le ministre de la Santé Rudy Demotte avait émis le souhait d'harmoniser la collecte de renseignements. C'est aujourd'hui chose faite puisque l'AFMPS et Test-Achats ont conclu un accord de collaboration."Cet accord est la cerise sur le gâteau. Il signifie une étape importante dans le processus de la recherche et de l'évaluation des effets secondaires des médicaments sur le marché", s'est réjoui Jean-Philippe Ducart, porte-parole de Test-Achats.Test-Achats s'engage donc désormais à transmettre les informations collectées à l'AFMPS.

"L'Agence va alors prendre contact avec le patient et son médecin pour récolter plus d'informations. Les résultats des analyses seront envoyés ensuite au patient et à Test-Achats", a expliqué M. Vanthemsche, ajoutant que le point de contact de TA était une valeur ajoutée pour la pharmacovigilance.

Le but final reste cependant que l'AFMPS crée, à terme, son propre point de contact pour les patients afin de centraliser les rapports d'effets indésirables liés aux médicaments.Point de signalement de Test-Achats: www.contactmedicaments.be ou 02/542.33.93.

Photo belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect