Harry Potter, lecture favorite des prisonniers de Guantanamo

Les détenus de Guantanamo se passionnent pour les aventures de Harry Potter, la série de l'écrivain britannique J. K. Rowling, affirme la bibliothécaire du camp où sont emprisonnés environ 385 prisonniers de la "guerre contre le terrorisme".

(afp) Les livres religieux restent favoris parmi les prisonniers, en grande majorité musulmans, mais la série des Harry Potter les passionne également assure-t-elle.

"Lorsqu'il s'agit d'ouvrages de fiction, c'est Harry Potter" en anglais ou traduit, dit la bibliothécaire de Guantanamo (Cuba), qui accepte de donner son seul prénom, Maggie.

Les autorités de la base navale ont déjà passé commande du septième et dernier volume de la série, "Harry Potter and the Deathly Hallows", qui parait prochainement.

Les prisonniers soupçonnés d'être des "combattants ennemis" ont le droit de passer commande de livres une fois par semaine, précise la bibliothécaire.

L'Australien David Hicks, qui a plaidé coupable de soutien au terrorisme lundi devant un tribunal militaire d'exception à Guantanamo, affectionnerait ainsi particulièrement les livres sur la pêche et le surf.

"Il possède presque une bibliothèque à lui tout seul, dit-elle et "a plusieurs livres qu'on lui a envoyés d'Australie".

Converti à l'islam, M. Hicks a été fait prisonnier en décembre 2001 en Afghanistan, où il aurait combattu aux côtés des talibans. Détenu depuis janvier 2002 à Guantanamo, celui qui a été surnommé le "taliban australien" est soupçonné d'avoir suivi un entraînement avec Al-Qaïda.

L'administration du président George W.Bush fait face aux appels de toutes parts à la fermeture de Guantanamo. Ses détracteurs accusent Guantanamo d'être une zone de non-droit qui, selon certains alliés mêmes, ternit l'image des Etats-Unis.

Photo Cinébel

Publicité
Publicité

Echo Connect