Trafic de location de plaques Z pour le contrôle technique

Tous les jours, des propriétaires de plaques d'immatriculation Z viennent proposer de louer ces plaques pour 120 euros devant les contrôles techniques bruxellois.

BRUXELLES (BELGA) Des vendeurs de voiture véreux se font de l'argent grâce à la location illégale de plaques d'immatriculation de garage, les plaques Z. Celles-ci sont proposées à proximité de plusieurs centres de contrôle technique bruxellois pour environ 120 euros, indiquent Het Nieuwsblad, Het Volk et De Standaard lundi.

Il y a dix ans, les autorités ont rendu impossible la tricherie fiscale avec les plaques Z. Les indépendants qui ne sont pas actifs dans le commerce de voitures ne pouvaient ainsi plus afficher de plaques Z. Cependant, les réglementations strictes n'ont pas mis fin aux fraudes, selon les journaux du groupe Corelio. Ainsi, tous les jours, des propriétaires de plaques d'immatriculation Z viennent proposer de louer ces plaques pour 120 euros devant les contrôles techniques bruxellois. Les plaques sont fixées sur la voiture et retirées après le contrôle. Le propriétaire de la plaque Z se présente ensuite avec le véhicule concerné. La location de plaques Z est formellement interdite. La Fédération des garagistes souhaite que l'on mette fin à ce trafic. photo Belga<\i>

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect