Un orphelinat refuse l'éventualité une adoption par Madonna

La directrice d'un orphelinat du Malawi a rejeté lundi des informations selon lesquelles la chanteuse américaine Madonna allait adopter une fillette de cette institution pendant son séjour dans ce pays pauvre d'Afrique australe.

(afp) Le quotidien britannique The Sun avait rapporté que la chanteuse, qui vit à Londres, allait adopter une petite fille âgée de 3 ans et prénommée Grace, à l'orphelinat Consol Home en revenant au Malawi, où elle avait obtenu la garde d'un bébé d'un an, David, en 2006.

Mais Yacinta Chapomba, fondatrice de Consol Home, près de la capitale Lilongwe, a écarté cette éventualité.

"Nous n'avons pas de Grace ici. Nous ignorons comment la rumeur a été lancée, mais nos centres n'encouragent pas l'adoption. Nous ne permettons pas qu'un de nos enfants soit adopté", a-t-elle déclaré à l'AFP.

"La rumeur est probablement partie du fait de notre partenariat avec Madonna, après qu'elle a financé la construction de ce centre", a-t-elle ajouté.

L'avocat malawite de Madonna, Alan Chinula, a déclaré qu'il n'était pas au courant d'un projet d'adoption d'une fillette: "Je n'ai reçu aucune instruction. Je ne sais rien".

La porte-parole de la chanteuse a elle aussi nié le projet d'adopter un autre enfant. "Madonna va en Afrique pour poursuivre son travail avec l'organisation Raising Malawi", a déclaré Liz Rosenberg.

"Elle supervise la construction d'un centre de santé pour enfants. Elle n'adopte définitivement pas un autre bébé."

La chanteuse est arrivée au Malawi lundi matin avec David et ils ont été immédiatement conduits vers un hôtel 5 étoiles.

Pendant leur séjour, prévu jusqu'à mercredi, David devrait rencontrer son père biologique à l'orphelinat où il avait déposé le bébé après la mort de son épouse, à Mchinji, près de Lilongwe.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés