Publicité

Le Groupe des Dix s'entend sur un cadre pour la reprise

Un guide reprenant des bonnes pratiques pour éviter une propagation du Covid-19 lors de la reprise a été approuvé par le Groupe des Dix. ©REUTERS

Les partenaires sociaux, réunis au sein du Groupe des 10, sont parvenus ce mercredi à un accord sur un cadre pour la relance des secteurs non essentiels. Un guide générique de bonnes pratiques pour un "redémarrage économique progressif dans des conditions saines et sûres" a été approuvé.

Les syndicats et les employeurs se sont entendus sur un cadre pour la relance des entreprises non essentielles. Un guide, élaboré par le Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail, servira de référence pour les secteurs lorsqu'un démarrage pourra avoir lieu.

Quant à la date à laquelle cette relance s'effectuera, les partenaires sociaux ne s'avancent pas, rappelant qu'il s'agit d'une prérogative du Conseil national de sécurité (CNS). La clarté sur ce point devrait être faite ce vendredi. S'il suit les avis du groupe d'experts en charge de l'exit strategy (GEES), le CNS pourrait autoriser une reprise partielle dès le 4 mai.

Conseils et bonnes pratiques

Quelles que soient les décisions qui seront adoptées vendredi, les entreprises disposeront d'un cadre pour la relance grâce à ce guide. Concrètement, ce document contient une série de conseils et de bonnes pratiques, par exemple sur la façon de se rendre au travail, l’organisation de la cantine et des pauses, la répartition des blocs sanitaires ou encore la façon de se saluer entre collègues.

"Il ne s'agit pas d'une liste de contrôle, mais bien d'une boîte à outils" avec les meilleures pratiques et suggestions à appliquer en fonction des activités et l'entreprise, précise Pieter Timmermans, l'administrateur délégué de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB).

"La problématique étant d'ordre public et pour éviter une résurgence du Coronavirus, il est extrêmement important que chacun respecte ces consignes de sécurité."
Groupe des Dix

Approuvé par les partenaires sociaux, ce document va désormais circuler parmi les commissions paritaires au sein des secteurs. Ceux qui ont déjà élaboré leurs propres protocoles de sécurité pourront les compléter en s’inspirant de ce guide générique. Commes ces protocoles seront conclus "sous forme de conventions collectives de travail (CCT), ils seront forcément applicables", a pour sa part souligné le président de la FGTB, Robert Vertenueil.

"La problématique étant d'ordre public et pour éviter une résurgence du Coronavirus, il est extrêmement important que chacun respecte ces consignes de sécurité", insistent l'ensemble des partenaires sociaux dans une déclaration au nom du Groupe des 10. Pour s'assurer de leur respect, l'inspection du contrôle et du bien- être au travail pourra jouer un rôle, précisent-ils.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité