Publicité
Publicité

La création d'Aukus fragilise un peu plus l'Otan

Cette nouvelle alliance entre Washington, Londres et Canberra vise à contrecarrer la menace chinoise présumée dans la région indo-pacifique, avec notamment la livraison de douze sous-marins à propulsion nucléaire à l'Australie. Paris déplore un "coup dans le dos".