Euronext Bruxelles se prépare à une entrée en bourse record

Azelis n’a pas le profil d’une entreprise chimique traditionnelle ©Azelis

Le distributeur chimique Azelis vise une première cotation à l’automne. Cette introduction en bourse pourrait signer la plus grande opération de ce genre depuis des années sur notre place financière.

L’agence de presse Bloomberg avance que l’introduction en bourse d’Azelis valoriserait l’entreprise à quelque 5 milliards d’euros. Si elle se concrétise, ce serait la plus grande entrée en bourse depuis des années à Bruxelles.

Depuis 2011, seule l’introduction en bourse de bpost avait eu quelque ampleur puisque la première cotation de l’entreprise postale l’avait valorisée à 2,9 milliards d’euros.

Azelis viserait principalement – voire, exclusivement – les investisseurs institutionnels et mettrait en vente à la fois des actions existantes et de nouveaux titres.

Selon nos informations, Azelis viserait principalement – voire, exclusivement – les investisseurs institutionnels et mettrait en vente à la fois des actions existantes et de nouveaux titres. Azelis a déjà sélectionné une série de banques internationales pour placer les actions dans le marché: Goldman Sachs et JP Morgan dirigent le syndicat bancaire, où l’on retrouve également HSBC, Barclays, ING et BNP Paribas.

Ce n’est pas la première fois qu’Azelis nourrit des ambitions boursières. En 2018, son propriétaire de l’époque, Apax, avait déjà entamé des préparatifs en ce sens, mais le fonds d’investissement avait ensuite changé son fusil d’épaule et choisi de vendre l’entreprise à EQT, le fonds d’investissement de la famille suédoise richissime Wallenberg, et au fonds de pension canadien PSP. Cette opération avait, dit-on, valorisé Azelis (dettes incluses) à plus de 2 milliards d’euros. Avant Apax, Azélis avait également été dans les mains durant neuf ans du groupe de private equity, 3i.

Distributeur particulier

Azelis n’a pas le profil d’une entreprise chimique traditionnelle. Elle achète des produits chimiques à de grands groupes et les vend ensuite à des entreprises qui les intègrent dans leur production. Cela va des yaourts que vous consommez au petit-déjeuner aux habits, en passant par des pilules, des produits de soins et parfums, de l’électronique et des détergents.

Le groupe a son siège en Belgique, mais est le résultat de la fusion en 2001 de l’entreprise italienne Novorchem et du groupe français Arnaud. En Belgique, la filiale locale d’Azelis est constituée des distributeurs chimiques Sepulchre, Sibeco et YDS Chemicals.

2
milliards d'euros
Aujourd’hui, le chiffre d'affaires d'Azelis approche les 2 milliards

Depuis sa création, Azelis a connu une forte croissance, au gré de multiples acquisitions tous azimuts. Au moment de la fusion en 2001, Azelis réalisait un chiffre d’affaires des 300 millions d’euros. Aujourd’hui, ses ventes approchent les 2 milliards. Quant à ses résultats financiers, nous n’avons pas pu (encore) en prendre connaissance.

Azelis se compare, selon les connaisseurs, à la société cotée à Amsterdam IMCD, le plus grand distributeur mondial de chimie fine qui occupe une place dominante en Europe. Depuis son introduction en bourse en juin 2014, son cours s’est envolé: la valeur boursière du groupe est passée en sept ans de près de 1 milliard d’euros aux 7,5 milliards actuels. Les investisseurs valorisent IMCD à environ 32 fois le bénéfice attendu en 2021.

Si l’introduction en bourse d’Azelis est menée à bien, ce sera le quatrième nouveau venu sur notre place financière cette année.

Si l’introduction en bourse d’Azelis est menée à bien, ce sera le quatrième nouveau venu sur notre place financière cette année. L’entreprise d’épuration des eaux, Ekopak, y avait fait son entrée à la fin du mois de mars. "L’entreprise biotech des animaux domestiques", Theravet, prépare actuellement son introduction en bourse sur Euronext Growth, une plateforme de négociation pour petites et petites moyennes entreprises. Et l’entreprise agritech Biotalys fera ses débuts sur Euronext Bruxelles, selon toute vraisemblance, dans quelques semaines.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés