Cikisi finalise une nouvelle levée de fonds

©Dieter Telemans

Après avoir financé ses derniers développements sur leurs propres deniers, les actionnaires du système de veille économique accueillent de nouveaux partenaires à hauteur d'un million d'euros.

L'opération de levée de fonds était prévue au printemps 2020. Les actionnaires de Cikisi l'ont finalement postposée pour les raisons que l'on sait. La société spécialisée dans la veille et la recherche d'informations stratégiques et économiques a donc mis ses ambitions en mode pause, le temps de sortir de la crise sanitaire.

Si en 2020, les actionnaires actuels ont assuré le financement nécessaire, ils finalisent actuellement la levée de fonds prévue il y a un an. À hauteur d'un million d'euros, apportés par Sambrinvest d'une part et un fonds privé wallon d'autre part. L'accord sera signé dans les prochains jours.

"Cet apport doit nous permettre d'atteindre des financements de Série A. Pour cela, il faut que nous atteignions le million de chiffre d'affaires récurrent."
Valery Mainjot
CEO de Cikisi

L'argent frais servira pour une part à financer la suite de la R&D, mais surtout à booster les ventes. "Cet apport doit nous permettre d'atteindre des financements de Série A. Pour cela, il faut que nous atteignions le million de chiffre d'affaires récurent, pour 5 à 600.000 euros actuellement", commente Mainjot.

Cikisi développe un moteur de recherche sophistiqué, couplé à de l'intelligence artificielle pour effectuer des recherches pointues d'informations économiques et financières. Outre un moteur de recherche ponctuel actif, Cikisi propose également un système de veille et une solution d'exploration plus large.

Depuis début 2020, Cikisi est entré dans sa phase industrielle. Son système fait ses preuves auprès de grands comptes de l'audit ou de l'industrie. Mais il nécessite encore des développements, comme toute application. "Notamment pour accroître encore l'aide à l'analyse par l'intelligence artificielle et pour le coupler avec d'autres outils de gestion dans l'entreprise", précise Valéry Mainjot.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés