Google va construire un 5e data center en Belgique

©Photo News

Le géant américain a validé l’implantation d’un cinquième data center en Belgique sur le site de Saint-Ghislain. Les investissements de Google en Belgique se chiffrent à plus de 2 milliards d'euros.

Google aime Saint-Ghislain et s’y sent bien. Le géant américain apprécie tellement son site belge qu’il va, selon nos informations, y implanter un 5e datacenter. Un nouvel investissement d’importance dans le Hainaut pour Google.

Selon nos informations, les plans, l’implantation et tous les détails techniques sont validés. Les travaux vont débuter dans les prochaines semaines et devraient s’achever courant 2022. Le 4e data center annoncé en grande pompe en juin 2019 devrait lui être opérationnel dans les prochaines semaines.

Les besoins en capacité de stockage sont énormes pour Google qui a développé et commercialisé de façon intensive son offre Google Cloud au cours des dernières années.

Le premier data center européen de Google avait ouvert ses portes en 2009 à Saint-Ghislain. Depuis, c’est une histoire qui roule. Il faut dire que le site est très favorable à l’implantation de ces hangars remplis de serveurs grâce au canal qui est tout proche qui a permis à Google d’y ouvrir le premier data center au monde qui utilise un système de refroidissement par évaporation. Depuis, le géant américain en a ouvert un deuxième et un troisième sur le même site ainsi qu’une centrale à énergie solaire. Le quatrième data center annoncé par Google en juin 2019 doit entrer en service en 2021, il représente un investissement de 600 millions d’euros.

350 emplois directs

Avec ce nouveau projet, Google conforte un peu plus son implantation en Belgique et, plus particulièrement, dans le Hainaut. Depuis la mise en service de son premier data center belge en 2009, le géant de Mountain View a investi pas moins de 1,6 milliard d’euros à Saint-Ghislain. Il faudra désormais y ajouter un investissement estimé entre 400 et 600 millions d’euros pour le dernier né de ses centres de données belges. Cela portera le total des investissements de Google sur notre sol à plus de 2 milliards d’euros. En termes d’emploi, l’impact est moins important, mais ce sont tout de même 350 personnes qui travaillent aujourd’hui sur le site de Saint-Ghislain, auxquels il faut ajouter un millier d'emplois indirects.

Une demande qui explose

Les besoins en capacité de stockage sont énormes pour Google qui a développé et commercialisé de façon intensive son offre Google Cloud au cours des dernières années. Pour répondre à la demande européenne, Google rentabilise au maximum le terrain hennuyer de 90 hectares acquis en 2005 à l’intercommunale locale IDEA. Le géant américain pourrait bientôt s’y trouver à l’étroit si son rythme de construction continue sur ce tempo élevé. Un temps évoquée, la piste d’une nouvelle implantation entre Charleroi et Namur pourrait être relancée. Il s’agit du site de l’Ecopôle au nord-est de Charleroi près de Farciennes. Cette piste avait été abandonnée par Google au premier trimestre 2019, mais elle pourrait être réactivée si Google cherche un point de chute intéressant pour ses prochaines infrastructures.

Contacté par nos soins, le porte-parole de Google Belgique ne préfère pas commenter l’information pour le moment.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés