L'ULB, victime d'une cyberattaque, se remet peu à peu

Le site internet de l’Université a été attaqué mercredi dernier. Par mesure de précaution, les serveurs ont été coupés dans la foulée. La situation revient progressivement à la normale.

L’Université Libre de Bruxelles fait face à une cyberattaque dont les conséquences durent déjà depuis plusieurs jours. Depuis mercredi dernier, le site internet de l’Université ainsi que les espaces étudiants ne sont plus accessibles. "Nous pensions avoir jugulé le problème directement mercredi, dans la foulée de l’attaque, mais de nouveaux problèmes ont ressurgi vendredi", précise Isabelle Pollet, la directrice du département de communication de l’Université bruxelloise.

"On fonctionne par essai-erreur, cela prend donc du temps."
Isabelle Pollet
Directrice du département communication de l'ULB

Par précaution, les serveurs ont été mis à l’arrêt en fin de semaine. "Depuis, nos informaticiens, des équipes de chez Microsoft et des spécialistes au niveau fédéral tentent de résoudre les problèmes. Comme nous n’avons pas une vision exacte de l’étendue du problème, cela prend du temps car nous avançons par palier", explique la directrice.

Pas de rançon

Peu à peu, les serveurs sont relancés. Impossible pour l’heure de savoir quand aura lieu le retour à la normale. "On fonctionne par essai-erreur, cela prend donc du temps", explique la directrice. Aucune rançon n’a toutefois été demandée, comme ce fut évoqué dans un premier temps. "Il a également été dit que nous avions demandé à tout le personnel de garder son ordinateur éteint. Ce n’est pas le cas même si certains logiciels ne sont pas encore disponibles en interne comme les boites mail. Nous avons simplement demandé aux employés d’éteindre leur ordinateur en fin de journée plutôt que de le laisser en veille. En réalité, il s’agit plutôt d’une mesure de bonne pratique."

Pour l’heure, il est encore trop tôt pour dire si des données ont été dérobées durant l’attaque. L’ULB a annoncé avoir porté plainte.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés