Publicité
Publicité

Le groupe français Hubside.Store ouvre 20 magasins en Belgique

Sadri Fégaier, PDG d'Indexia et de Hubside.Store, veut frapper vite et fort en installant 100 boutiques en Europe cette année, puis 500 d'ici 2023. ©BENJAMIN BECHET

Née l'an dernier dans l'orbite du groupe Indexia, la chaîne française de multimédia Hubside.Store s'invite déjà sur le marché belge avec de grosses ambitions.

Attention, chaud devant... La jeune chaîne française Hubside.Store débarque en Belgique. Cette enseigne spécialisée dans la vente de produits multimédia neufs et reconditionnés (surtout des smartphones) va ouvrir une première boutique à Louvain-la-Neuve, une deuxième à Tournai... et pas moins de vingt au total d'ici à la fin de l'année, dans les trois Régions! Un déploiement rapide, qu'elle duplique en même temps dans deux autres pays européens, le Portugal et l'Espagne.

"Nous reconditionnons le 'smart' repris dans un de nos magasins ou de nos centres IT, et à la revente, nous donnons 24 mois de garantie."
Sadri Fégaier
PDG, Hubside.Store et Indexia

La nouvelle filiale créée dans notre pays va recruter quelque 100 personnes cette année et 200 à terme, pour faire tourner ses magasins ainsi que les deux centres techniques qu'elle va également installer sous nos latitudes. Car il ne s'agit pas d'une chaîne comme les autres, mais du développement d'un concept novateur, inspiré à la fois d'internet et de nouveaux modes de consommation plus durables...

60% de téléphones reconditionnés

"Nous vendons environ 40% de téléphones mobiles neufs pour 60% de reconditionnés, explique le PDG Sadri Fégaier. Le client qui voudrait se défaire de son smartphone d'avant-dernière génération pour le nouveau modèle se rend dans une de nos boutiques, où on lui déduira immédiatement de sa facture le prix de rachat de l'ancien. Et la reprise du produit nous coûtera moins cher que de faire venir ceux-ci de parfois très loin. Nous reconditionnons le 'smart' repris dans un de nos magasins ou de nos centres IT, et à la revente, nous donnons 24 mois de garantie. En termes de prix, nous sommes aussi attractifs que les meilleures offres sur internet."

Outre les mobiles, on trouve dans les rayons de Hubside.Store des ordinateurs, des tablettes, des téléviseurs, des consoles de jeux, des trottinettes électriques, des drones... Et l'offre y est toujours couplée à un service de réparation et de recyclage en magasin.

Dernière création d'Indexia

À côté de l'activité de vente et revente, la chaîne propose trois autres services: l'assurance des smartphones (ce qui renvoie à l'historique de l'entreprise, comme on le verra plus loin), le "pass location", c'est-à-dire la location de produits multimédias pour n'importe quelle durée au choix du client, et la création rapide de sites internet, pour particuliers comme pour professionnels.

500
magasins
Hubside.Store prévoit d'ouvrir 500 magasins en Europe en trois ans.

La chaîne a été lancée en août 2020 par le holding Indexia (ex-SFAM), que contrôle Sadri Fégaier mais qui compte aussi parmi ses actionnaires le groupe de bancassurance Axa, le fonds d'investissement Ardian et la Banque Publique d'Investissement (BPI). Indexia a été valorisé à 1,7 milliard d'euros en 2018.

Sous l'enseigne SFAM, le groupe pratique depuis plus de 20 ans l'assurance des mobiles, et il a inauguré voici une dizaine d'années une activité de réparation et de recyclage de téléphones, ce qui a nourri la réflexion ayant amené à la naissance de Hubside.Store.

En moins d'un an, le groupe a ouvert 50 boutiques dans l'Hexagone. "Dans les grands centres parisiens et les grandes villes en privilégiant les meilleurs emplacements commerciaux", précise le PDG qui ajoute qu'il fera de même en Belgique. Malgré le contexte de crise et les mesures de confinement, le public a bien mordu au concept, ce qui a encouragé Fégaier et son équipe à appuyer sur l'accélérateur.

"D'ici la fin de l'année, nous détiendrons 100 magasins en Europe, puis nous monterons à 500 d'ici 2023", annonce-t-il sans sourciller. Il s'explique: "Le marché est très porteur. On vend 300 millions de smartphones par an en Europe, dont seulement 10% de mobiles reconditionnés." Ce dernier segment croît plus rapidement aujourd'hui, alors qu'une frange de consommateurs veille à faire durer ses produits.

"Nos concurrents sont les sites de vente et revente en ligne. Nous avons également lancé notre site sur internet, mais pour échanger, réparer ou reconditionner les appareils, il faut être proche des gens. Il nous faut donc déployer des magasins de proximité."

"Après avoir ouvert Louvain-la-Neuve et Tournai, on inaugurera les deux points de vente bruxellois, ainsi que Woluwé, Mons, Charleroi... Anvers suivra en novembre."
Sadri Fégaier
PDG, Hubside.Store et Indexia

Cap sur l'avenue Louise

La chaîne soigne aussi sa présentation. Elle vise l'attraction, la séduction et donc le haut de gamme, pour se différencier des acteurs classiques de la seconde main qu'on associe souvent, à tort ou à raison, à des vitrines un peu ternes sur des localisations de seconde zone. C'est ainsi qu'en Belgique, elle a jeté son dévolu sur l'avenue Louise ou City 2 pour ses points de vente bruxellois.

"On a déjà validé une dizaine de nos emplacements dans le pays, poursuit Sadri Fégaier: après avoir ouvert Louvain-la-Neuve et Tournai, on inaugurera les deux points de vente bruxellois, ainsi que Woluwé, Mons, Charleroi... Anvers suivra en novembre." Pour le premier exercice complet, il table sur 30 à 40 millions d'euros de chiffre d'affaires en Belgique.

Reste la question à cent balles: Hubside.Store est-il en passe de réinventer le marché de seconde main? "Pour le smartphone, oui, répond le patron, avec un mix de qualité de prix et de proximité."

Le résumé

  • Hubside.Store, la chaîne française spécialisée dans le multimédia neuf et d'occasion, débarque en Belgique, où elle va ouvrir dès cette année 20 magasins.
  • Filiale du groupe Indexia, elle a développé un concept original bâti autour de la reprise et la revente des smartphones de seconde main.
  • Elle va créer rapidement 100 emplois dans notre pays, puis 200 à terme.
  • Âgée de moins d'un an, la chaîne projette déjà de déployer 100 magasins en Europe en 2021, puis 500 d'ici 2023.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés