Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Combien coûte un système d'alarme?

Prendre des mesures de protection physique contre le cambriolage, c'est un minimum! Les renforcer avec un système électronique de dissuasion, c'est encore plus efficace. Quel budget faut-il prévoir?
©Photo News

Environ 55.690 cambriolages ont été enregistrés en Belgique en 2016, soit plus de 150 par jour. Même si ce nombre reste élevé, il est en baisse par rapport aux années précédentes. En effet, le SPF Intérieur a recensé plus de 75.000 cambriolages au cours de l’année 2012, soit environ 200 cambriolages par jour. "Malgré cette diminution, il est important de poursuivre la lutte", insiste Pierre Thomas du SPF Intérieur.

"Surtout que nous constatons systématiquement une hausse des cambriolages durant le passage à l’heure d’hiver et le début des mois plus sombres" explique Marleen Coppens, conseillère en prévention en vols pour la zone de police Montgomery.

Pour lutter contre ce phénomène, il faut avant tout sécuriser son habitation. Dans un premier temps, prenez contact avec un conseiller en prévention de vol. Cet expert de la police locale vous prodiguera des conseils sans engagement. "En appliquant les mesures préconisées, qui sont parfois très simples, vous compliquerez la vie du cambrioleur potentiel et vous augmenterez la probabilité de le décourager d'entrer chez vous", explique la Direction générale Sécurité et Prévention du SPF Intérieur. 

©Photo News

Alarme

Une autre manière de décourager les cambrioleurs consiste à faire installer un système d'alarme et/ou de vidéosurveillance. Dans ce cas, la loi impose de passer par une entreprise de sécurité agréée par le SPF Intérieur. "Attention, environ 80% des électriciens ne sont pas agréés", prévient Alain Maus, directeur commercial chez Vision Systems SA, une entreprise de sécurité agréée. "Pourtant, ils sont nombreux à proposer ce type d'installation, ce qui est illégal.

Paradoxalement, un particulier a le droit de réaliser lui-même cette installation. Cette opération est très tentante financièrement, surtout pour ceux qui sont un peu bricoleurs et doués en informatique. En effet, on trouve un peu partout (sur Internet, dans les enseignes de bricolages ou d'électroménagers) des systèmes d'alarme et de vidéosurveillance, avec ou sans fil, pour des prix oscillant entre 59 et 1.399 euros. 

À titre de comparaison, le devis d'une entreprise de sécurité agréée pour un système d'alarme varie en moyenne entre 1.500 et 2.500 euros. Il dépend entre autre du nombre de détecteurs installés dans l'habitation. "Certes, c'est plus cher. Mais il ne faut pas oublier que l'installation d'un système d'alarme agréé, c'est un métier. Nous utilisons un matériel souvent de bien meilleure qualité, et surtout nous mettons un point d'honneur à réaliser un travail 'propre' et bien fini. Vous ne verrez par exemple jamais de câbles apparents dans le cas d'une installation filaire."

Réductions

Malheureusement, plus aucune Région n'offre de réduction d'impôt (jusqu'il y a peu: 30% du montant investi, plafonné à 760 euros) pour les dépenses de sécurisation des habitations contre le cambriolage et l'incendie. La Région wallonne et la Région flamande ont supprimé cet avantage pour les dépenses faites à partir du 1er janvier 2015. La Région de Bruxelles-Capitale l'a supprimé pour les dépenses effectuées à partir du 1er janviers 2016.

En revanche, la plupart des assureurs accordent une réduction de 10 à 50% sur la couverture vol d'une assurance habitation (entre 15-25% de la prime totale) si celle-ci est équipée d'un système d'alarme, selon Test-Achats. "Cela représente au final une diminution de la prime totale de l'ordre de 1,50 à 12,50%."

©Mediafin

La réduction n'est accordée que lorsque l'installation du système d'alarme est assortie d'une déclaration de conformité INCERT, ajoute l'organisation de défense des consommateurs. "Il s'agit d'un label de qualité accordé aux installateurs de systèmes et de centrales d'alarme répondant à certaines exigences. Les installateurs qui ont obtenu la certification INCERT ne peuvent utiliser que des produits certifiés INCERT et doivent suivre des prescriptions spécifiques."

Frais et entretien

Ceci dit, la réduction des assureurs peut être nettement plus conséquente si votre système d'alarme est relié à une centrale de surveillance labellisée INCERT elle aussi. Ce type de service coûte en moyenne entre 20 et 25 euros par mois (ou 300 euros/an).

À ces frais (facultatifs), il faut encore ajouter le prix de l'entretien annuel du système d'alarme. La loi autorise le particulier à réaliser lui-même cet entretien. Mais s'il ne le fait pas, il doit faire appel à une entreprise de sécurité agréée. En fonction du nombre de détecteurs et du système, la facture d'entretien varie entre 99 et 250 euros.

©Shutterstock

Enfin, gare aux alarmes intempestives, appelées également dans le jargon des "fausses alarmes". Il peut s'agir d'une erreur de manipulation, d'un problème technique, d'une cause externe (une fenêtre ouverte ou le passage d'un animal), d'un essai sur le système ou toutes autres raisons inconnues. En cas de déclenchement de l’alarme, l’entreprise de sécurité agréée s’assurera que la sirène extérieure ne puisse retentir que durant 3 minutes et, en cas de sabotage, durant 8 minutes afin que cela ne perturbe pas réellement le repos nocturne des voisins et les voleurs seront tout de même dissuadés.

Si les services de police sont appelés sur place à deux reprises dans un délai de 6 mois, suite à un appel intempestif, ils seront amenés à rédiger un procès-verbal qui sera transmis au ministère de l'Intérieur, selon l'administration communale de la ville de Waterloo. Dans ce cas, une amende de 100 à 500 euros peut être demandée. La note est en général plus salée si l'entretien annuel du système d'alarme a été négligé.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés