Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Combien coûte une assurance jardin ou piscine?

Des orages peuvent occasionner de gros dégâts dans votre jardin ou à votre piscine. Êtes-vous suffisamment couvert en cas de tempête?
©Marcel van den Bergh/Hollandse Hoogte

Même si des orages peuvent se produire en toute saison, en Belgique, ils apparaissent plus souvent en été. D’ailleurs, un orage très violent, accompagné d’une pluie torrentielle, s’est abattu lundi soir dans la région liégeoise. Il ne devrait pas être le seul cette semaine. L’IRM prévoit quelques averses orageuses sur la moitié est du pays ce jeudi. De vendredi à dimanche inclus, des périodes sèches alterneront avec des développements d’averses et d’orages. Votre jardin et votre piscine sont donc susceptible de subir d’éventuels dégâts. Sont-ils couverts par votre assurance habitation ?

Les garanties de base d’une assurance incendie classique ne couvrent en principe pas les dégâts causés à votre jardin et/ou à votre piscine. Pour les protéger, il faut donc souscrire l’une ou l’autre extension à votre assurance habitation.

  • L’assurance jardin couvre sa destruction et la perte de tout ce qui s’y trouve (plantes, meubles de jardin, jouets, outils de jardinage, étang, objets de décoration) à la suite d’une tempête ou d’un vol, la destruction d’une pergola, une pollution grave du sol due à la fuite de la citerne de mazout, le vol de plantations, etc.
  • De son côté, l’assurance piscine couvre les dommages matériels (volets de la piscine, liner, installations techniques), ainsi que la destruction ou le vol du mobilier de piscine et de ses appareils de nettoyage. Des indemnités sont également prévues au cas où les membres de la famille de l’assuré ou ses hôtes sont victimes d’un accident aux alentours de la piscine. Enfin, certaines polices prennent en charge une pollution ou une vidange soudaine et inattendue de l’eau du bassin.

Faut-il craquer pour cette assurance?

10-25%
La surprime 'jardin' correspond à 10% de la prime habitation. En revanche, celle prévue pour une piscine s’élève à 25%.

Selon les investissements et les aménagements consentis, un jardin peut représenter pour ses propriétaires un véritable prolongement de la maison. Il peut avoir une grande valeur sur le plan financier qu’il est donc préférable d’assurer. Ceci dit, si votre jardin se limite à une parcelle de pelouse sur laquelle vous mettez un transat, cette assurance peut s’avérer un luxe superflu. D’ailleurs, vérifiez si la police de votre assurance habitation ne couvre quand même pas la détérioration de votre mobilier de jardin et de votre barbecue en cas de tempête ou de grêle.

Une piscine est un investissement important et les dommages potentiels dus aux intempéries sont quasiment toujours coûteux. En outre, comme le dit l’adage, un accident est vite arrivé. Surtout autour d’une piscine. Il vaut donc mieux couvrir ses proches contre les dommages corporels.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.