mon argent

Combien coûte une consultation chez l'avocat?

©Photo News

Jusqu’à la fin de l’année, vous pouvez consulter un avocat dans le cadre de l’opération "Premier conseil à 50 euros". Quel type de prestation pouvez-vous en attendre? Quels sont les tarifs pratiqués habituellement? Comment les honoraires sont-ils fixés?

"Un avocat c’est quelqu’un qu’il faut voir avant pour éviter les ennuis après..." Qui n’a pas entendu (et retenu) ce slogan diffusé dans des spots radio ces dernières années? Pourtant, trop de justiciables hésitent encore à franchir la porte d’un cabinet d’avocat pour demander un conseil, souligne avocats.be dans un communiqué.

Le concept "Premier conseil à 50 euros", c’est une consultation (verbale) avec un avocat lors de laquelle le citoyen aura l'occasion de demander un premier avis sur la solution la plus adéquate à une question qui le préoccupe, au tarif forfaitaire de 50 euros.

Pour trouver un avocat qui participe à l’opération dans votre région, et en fonction de la spécialité souhaitée (famille, fiscalité, succession, roulage…) rendez-vous sur le site avocats.be.

Prestations et honoraires

Lors de la consultation, l’avocat pourra également expliquer le mode de calcul des honoraires et frais liés à ses prestations. Il n’existe pas de barème dans la profession. L’avocat fixe ses honoraires librement en fonction d’une série de critères, mais est tenu d’en informer préalablement ses futurs clients.  

Le travail d’un avocat englobe notamment:
- l’examen avec le client du dossier et de sa situation juridique
- la représentation devant les cours et tribunaux
- la réalisation d’un travail intellectuel (rédaction d’actes de procédure, de consultations, recherches, préparation de réunions, assistance lors d’une négociation, etc.)
- la prise en charge d’un travail administratif lié à la gestion du dossier.

Ses honoraires sont fonction: 
- de la situation financière du client
- de l’importance du litige
- de son expérience, de son niveau de spécialisation et de sa notoriété
- du résultat obtenu.

La méthode de calcul des honoraires la plus fréquente est le taux horaire qui varie globalement entre 80 et 200 euros HTVA.

Mais il peut aussi s’agir d’un pourcentage sur l’enjeu du litige, d’un forfait, ou d’un abonnement si l’avocat traite plusieurs dossiers pour un client.

En principe, les honoraires rémunèrent les services et prestations de l’avocat, mais pas nécessairement les frais (téléphone, secrétariat, dactylo photocopies, etc.) qui peuvent alors être facturés séparément.

Le client peut toujours demander un état d’honoraires détaillé, sauf pour le système forfaitaire ou la méthode du pourcentage.

L’avocat est autorisé à demander une provision.

Vous avez une assurance protection juridique? Signalez-le a votre avocat.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n