Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Notre sélection de cubis

Saisonnier, le cubi? Plus vraiment. Mais il attire les amateurs toujours prioritairement en cette saison, celle des barbecues, pique-niques et autres plaisirs de repas en plein air.
©Kristof Vadino

Le BIB. Nom déposé, "bag in box", ce contenant à la poche souple, qui fait véritablement barrière à l’oxygène, l’ennemi du vin, est de plus en plus présent sur nos tables. Le cubi, quoi!

Convivial, écologique, même si la poche n’est pas – encore – recyclable, le BIB est devenu un phénomène dans l’univers des ventes de vins. Il a même détrôné la bouteille dans des pays scandinaves (Suède, Norvège) en termes de ventes. En France, il représente aujourd’hui 39% des volumes de vins "tranquilles" (non mousseux) vendus dans la grande distribution! En Belgique, ses ventes progressent également, même si en grande distribution, les nouveautés sont curieusement rares depuis quelques années.

Mais comme tout produit alimentaire, attention à la date limite de consommation. Elle est en effet rarement indiquée. L’enseigne Colruyt la mentionne systématiquement. L’année de la "mise en BiB" qui suit le "L" se référant à ce conditionnement, est une indication à vérifier avant l’achat. Carrefour, avec sa ligne de BIB premium "cosy wine", vend encore actuellement Tavel, Saint-Véran et Rasteau du millésime 2015 conditionnés en 2016: à oublier, car totalement oxydés! Tout comme le "Los Molinos", rouge espagnol: le "best before" du BIB dégusté indiquait le 1/03/2018.

Château BIB: un caviste dédié à ce contenant

Chris De Baets est un caviste pas comme les autres. Dans son magasin de Kessel-Lo, il vend des vins exclusivement en BIB. Il distribue la gamme de "Verre après Verre", un négociant bordelais qui les conditionne uniquement au château ou au Domaine, avec un système mobile. Rarissime! Des vins de Bordeaux mais aussi de Gascogne, du Languedoc et de Provence. Il en importe également d’autres, provenant de producteurs qui garantissent des vins dont la qualité est similaire à celle des bouteilles. Des vins d’Italie (Abruzzes, Piémont) et du Portugal (Douro).

©Kristof Vadino

→ Le Chardonnay de Porte Claire,

IGP Méditerranée 2017 BIO (Sud de la France)

Cette "indication géographique protégée" renseigne que les vins sont issus d’une vaste zone du sud de la France. Ce blanc, produit de l’agriculture biologique, délivre une jolie minéralité, un nez floral et une fraîcheur bienvenue. Un chardonnay toutefois très sudiste qui appelle, dans l’assiette, calamars "à la plancha" et sauce aïoli. On l’apprécie vers 10°.

Wijnshop Château BIB à Kessel-Lo. Pour Bruxelles et la Wallonie, vente via internet.

Commandes au 0475/764 301. 33,50€ (3 litres) soit 8,37€ l’équivalent bouteille.

©Kristof Vadino

→ Les Truffiers, Côtes du Rhône rosé 2017 (Vallée du Rhône, France)

Il porte bien son nom le village de Sainte Cécile les Vignes, tant il en est entouré. Les acheteurs Delhaize choisissent généralement les vins de l’excellente coopérative de cette commune du Vaucluse, pour proposer ses vins "Les Truffiers". Un rosé 2017 issu de quatre cépages rhodaniens (grenache, syrah, cinsault et carignan) qui se présente frais, sur un fruité délicat et moyennement structuré. Cela veut dire qu’il plaira à la fois dès l’apéritif mais également à table avec, par exemple, des légumes farcis. Température de service: 8-10°.

Delhaize

15,99€ (3 litres) soit3,99€l’équivalent bouteille.

©Kristof Vadino

→ Il Gran Giardino, vino rosso, IGP Terre Siciliane, BIO (Sicile, Italie)

En Sicile, la montagne et la mer ne sont jamais très loin. Alors les cépages bénéficient à la fois d’un ensoleillement optimal, de la fraîcheur marine et aussi de vignes plantées en coteaux qui tempèrent la chaleur. Syrah (grand cépage mondialiste) et le très local nerello mascalese, s’épousent dans ce rouge charnu, aux notes de fruits noirs mûrs presque confits, et d’herbes aromatiques. Un vin issu de l’agriculture bio qui s’apprécie vers 16°, avec des légumes du sud grillés, des macaroni au gratin…

Colruyt / 12,50€ (3 litres)soit 3,12€ l’équivalent bouteille.

©Kristof Vadino

→ Valdorb, Saint-Chinian 2017 (Languedoc, France)

Au nord de Béziers, ce vignoble est planté sur un terroir majoritairement schisteux avec les cépages traditionnels languedociens (grenache, syrah, carignan). Un fruité charmeur, aux évocations de fruits mûrs, sans excès, et d’herbes aromatiques. Un conseil: le déguster légèrement frais (vers 15°) avec une daube de bœuf aux olives.

Delhaize / 13,99€ (3 litres)

©Kristof Vadino

→ Réserve de Monrouby, IGP Côtes de Thau rosé 2017 (Languedoc, France)

La gamme "Reflets de France" présente des produits (vins, fromages, charcuteries…) spécifiquement sélectionnés par les acheteurs de cette enseigne. Ce rosé dont le vignoble se situe près de l’étang de Thau, entre Montpellier et Sète, séduit par son éclatante couleur claire, sa bouche friande, fruitée et sa finale nette, sur la fraîcheur. Vers 8°, il appréciera une assiette de charcuteries (saucissons, jambon cru) et des fromages frais.

Carrefour / 14,19€ (3 litres) soit 3,54€ l’équivalent bouteille.

©Kristof Vadino

→ Le Ballon, IGP Pays d’Oc (Languedoc, France)

Un conditionnement minimaliste pour un vin qui ne l’est guère. Voilà le parfait rouge de l’été: fruité enjôleur, peu alcoolisé (12°5), il séduit aussi par sa rondeur. Bref, il nous offre une bien belle "buvabilité", comme l’on dit désormais. La famille Vic de Vias (près de Béziers) nous propose cet assemblage de grenache, cinsault et cabernet-sauvignon que l’on appréciera un peu frais (15°) avec des brochettes de porc marinées et des saucisses au barbecue.

Chez Rob boulevard de la Woluwe, 28 à Woluwé-St-Pierre

29,90€ (5 litres) soit 4.27€ l’équivalent bouteille

©Kristof Vadino

→ Trapiche, Malbec 2016 (Mendoza, Argentine)

C’est le cépage rouge le plus planté en Argentine, sur les collines de la Cordillère des Andes, près de Mendoza. C’est également le cépage historique, emblématique du Cahors. Elevé neuf mois en barriques, ce rouge nous livre ses notes de fruits (cerise, pruneau) et une légère touche vanillée. À boire vers 16° en compagnie d’un magret de canard grillé ou d’une entrecôte cuite au barbecue.

Carrefour / 23,90€ (3 litres) soit 5,97€ l’équivalent bouteille.

©Kristof Vadino

→ La Réserve Saint Dominique, IGP Méditerranée BIO (Sud de la France)

Un rouge typé, de caractère. Un cépage du sud (la syrah) associé à un autre, atlantique, le merlot, nous offre ce vin à l’accent pourtant résolument méditerranéen. Des fruits noirs bien mûrs et cette palette d’herbes aromatiques d’une garrigue ensoleillée… Généreux? Oui. Chaleureux? Aussi. Alors, il reste juste à déposer des côtes d’agneaux sur le barbecue. Et le bonheur sera parfait. Température de service: autour des 16°.

"Comptoir des Vins" (à Bouge, Genval, Jambes, Marche, Namur, Nivelles, Ottignies, Waterloo, Wavre, Woluwé) 34,90€ (5 litres) soit 4,98€ l’équivalent bouteille.

©Kristof Vadino

→ Bergerac rouge "L’Âme du Terroir" (Sud-Ouest, France)

Nous sommes en Dordogne, au pays de Cyrano. Ici, le vignoble a été conquis par les cépages du Bordelais tout proche. Dans ce rouge, on retrouve donc cabernet-sauvignon, merlot et cabernet-franc. Souple et fruité, avec une légère note fumée, voilà un vin qui se plaira (autour des 15-16°) avec une salade de magret de canard fumé et cerneaux de noix.

Cora / 13,29€ (3 litres) soit 3,32€l’équivalent bouteille.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés