Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Un smartphone, le numéro de GSM d'un bénéficiaire et c'est payé!

Via son application bancaire, BNP Paribas Fortis offre un nouveau service à ses clients. En quelques clics, ils pourront désormais transférer de l’argent vers n’importe quel destinataire, client ou non de la banque.
Publicité

Démonstration faite cette semaine avec le lancement de l’application de Bancontact/Mister Cash (BC/MC): les smartphones sont l’avenir du paiement électronique. D’ailleurs, aujourd’hui même, BNP Paribas Fortis lance à son tour sa propre solution de paiement mobile via la mise à jour de son application principale, rebaptisée pour l’occasion "Easy banking 2.0". "Désormais, lorsque nos clients ouvriront notre app, ils auront le choix d’accéder soit aux services de la banque en ligne avec en prime la fonction Zoomit, soit aux différents services d’assistance proposés par notre appli ‘Assist’, soit à notre nouveau service gratuit de transaction mobile en cliquant sur l’onglet ‘Easy Transfer’", explique John van der Heyden, responsable du département Payments Development.

250.000
L'application Easy banking de BNP Paribas Fortis a déjà été téléchargée plus de 250.000 fois par les clients de la banque. Gratuite, l'app Easy banking (et son service Easy transfer) est disponible sur iOS et Android.

Mais contrairement aux solutions existant déjà sur le marché et fonctionnant à l’aide d’un QR-Code, le service Easy transfer nécessite uniquement le numéro belge de téléphone mobile du destinataire. Comprenez: plus besoin de connaître les comptes bancaires de vos bénéficiaires. Il n’est pas non plus nécessaire que le payeur et le bénéficiaire se trouvent physiquement au même endroit, Seul le client de BNP Paribas Fortis doit disposer de l’application sur son smartphone (ou sa tablette) pour assurer la transaction. En effet, elle s’opèrera quel que soit le type de GSM du destinataire et l’institution bancaire auprès de laquelle il a un compte.

Maximum 250 euros

Concrètement, pour effectuer un paiement mobile rapide, il suffit de remplir les trois champs apparaissant à l’écran: le numéro de téléphone mobile du bénéficiaire (soit de manière manuelle ou en parcourant le répertoire du téléphone), le montant à verser (maximum 250 euros par jour) et une communication. La validation de la transaction nécessite un code PIN.

Dès cet instant et s’il s’agit d’une première fois, le bénéficiaire est prévenu du transfert via SMS et il est invité à s’inscrire sur le site www.easytransfer.be afin de lier son numéro de téléphone à son compte bancaire. Par mesure de sécurité, un nouveau SMS contenant un code de validation valable 5 minutes lui est alors envoyé.
"De cette façon, nous limitions les abus. Sans validation, une personne mal intentionnée pourrait tenter de lier son numéro de compte à d’autres numéros de téléphone mobile."

Par la suite, chaque nouveau versement réalisé via Easy transfer sur le compte d’un bénéficiaire inscrit sur le site sera confirmé par SMS et via l’historique du site.

Mais que se passe-t-il si le destinataire d’un versement ne prend pas la peine de s’inscrire ou oublie tout simplement de le faire? "Une fois le SMS reçu, son destinataire a 5 jours pour activer son profil sur notre site, sinon la transaction est annulée. Et si c’est le cas, cet échec de transfert sera notifié à l’expéditeur", précise John van der Heyden.

Intégration de BC/MC

Payez ou recevez de l'argent grâce à votre smartphone: Quelles applications?
  • Vous avez la possibilité d'effectuer des virements classiques grâce aux applis des banques belges.  Retrouvez-les toutes en surfant sur monargent.be/appbancaire.
  • Pour effectuer vos transactions, vous pouvez également avoir recours à des codes QR via l'application "KeyKash" de Keytrade Banque, l'option de "Scashing" de l'app "Mobile Banking" de KBC ou, à partir d'avril 2013, grâce à l'application développée par Bancontact/Mister Cash.  Retrouvez plus d'infos sur monargent.be/appbcmc.

Partenaires de Bancontact/ Mister Cash dans le développement de son application (au même titre que KBC et BNP Paribas Fortis), les autres grandes banques belges ne comptent actuellement pas lancer de solutions de paiement mobile supplémentaires. "Notre application New Direct Mobile permet déjà d’effectuer des paiements entre clients, mais aussi vers des non-clients. Techniquement, cela se fait grâce à un virement classique, répond le service presse de Belfius. Néanmoins, l'intégration de la solution de paiement mobile de BC/MC est pour le moment l’étude." Même son de cloche chez ING. "Nous n’avons pas l’intention d’intégrer des solutions propriétaires (qui fonctionnenent uniquement entre clients ING) telles que celles dévelopées par KBC et Keytrade Banque. ING supporte des solutions interopérables et a donc l’intention d’intégrer des solutions type BC/MC-mobile dans ses applications MyING.be" indique Chantal Gelders, sa porte-parole.

La solution développée par BC/MC semble donc avoir de beaux jours devant elle. Son application sera disponible en avril pour ceux qui prennent la peine de participer à son amélioration en s’inscrivant sur www.bancontactmobile.be.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés