Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Profitez vous aussi d'un congé thématique!

En un an, le nombre de Belges bénéficiant d'un congé thématique a augmenté de 30%. Et le congé parental - de loin le plus utilisé -, pourrait encore être élargi. Profitez-en!

(mon argent) - Depuis son lancement à la fin des années 90, le congé thématique (et parental en particulier) connaît une expansion phénoménale. En avril dernier, le nombre de bénéficiaires passait la barre des 50.000 et quatre mois plus tard, on frôlait les 55.000. Depuis un an, 10.045 personnes supplémentaires ont été séduites par la formule (+28%). Et il y a fort à parier qu’on ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Le Conseil national du travail a en effet été chargé de remettre un rapport sur ce type de congés. Attendu pour la fin de l’année, il servira à lancer une réflexion sur les moyens d’encore mieux concilier vies professionnelle et privée. Cela pourrait déboucher sur de nouvelles réformes ou propositions…

20 jours de congés pour les papas?

Deux parlementaires CdH viennent par ailleurs de déposer à la Chambre un texte visant à autoriser les papas à prendre 20 jours ouvrables de congé dans les six mois suivant la naissance de leur enfant. La réglementation en la matière a d’ailleurs déjà été assouplie. Depuis le 1er avril, les 10 jours de congé auxquels a droit le papa peuvent être pris dans les quatre mois suivants. Les trois premiers jours d’absence sont rémunérés à 100% par son employeur. Les sept jours suivants sont pris en charge par l’assurance maladie-invalidité, à 82% du salaire brut perdu.

En chiffres

Les Flamands sont quatre fois plus nombreux que les Wallons (40.825 contre 11.116) à profiter des congés thématiques et les femmes (39.861) sont bien plus nombreuses que les hommes (15.096). Ces congés thématiques se prennent très majoritairement sous la forme de congés parentaux (84%). Les congés pour assistance médicale (15%) et pour soins palliatifs (1%) arrivent loin derrière.

Motivations

Mais quelles sont les raisons de cet engouement ?  

  • La crise a amené les entreprises à s’intéresser de plus près à toutes les formes possibles de diminution du temps de travail. Pour faire des économies et/ou éviter les licenciements. Ces derniers temps, ce type de congé est accordé bien plus volontiers et plus facilement.

  • Le congé parental répond clairement au besoin/à l’aspiration des parents de prendre davantage en charge l’éducation des enfants..

  • Depuis le mois d’avril, les parents peuvent prendre un congé parental jusqu’aux 12 ans de l’enfant (auparavant, c’était limité à ses 6 ans)

  • Il offre une solution face au manque de place dans les crèches.

  • Si les femmes restent de loin les plus grandes adeptes du congé thématique, les papas qui profitent de la formule sont de plus en plus nombreux (+41% entre août 2008 et août 2009. Durant la même période, le nombre de femmes n’a progressé que de 16,5%).

La crise a amené les entreprises à s’intéresser de plus près à toutes les formes possibles de diminution du temps de travail. Pour faire des économies et/ou éviter les licenciements. Ces derniers temps, ce type de congé est accordé bien plus volontiers et plus facilement.

Le congé parental répond clairement au besoin/à l’aspiration des parents de prendre davantage en charge l’éducation des enfants..

Depuis le mois d’avril, les parents peuvent prendre un congé parental jusqu’aux 12 ans de l’enfant (auparavant, c’était limité à ses 6 ans)

Il offre une solution face au manque de place dans les crèches.

Si les femmes restent de loin les plus grandes adeptes du congé thématique, les papas qui profitent de la formule sont de plus en plus nombreux (+41% entre août 2008 et août 2009. Durant la même période, le nombre de femmes n’a progressé que de 16,5%).

 

 

 

 

 

Conditions financières générales
  • Une interruption de travail complète pour un des trois motifs donne droit à 684,94 euros/mois.
  • Une réduction de moitié donne droit à une allocation 342,46 euros/mois.
  • Une réduction d'1/5 donne droit à une allocation de 116,18 euros/mois, sauf si le parent vit seul (156,23 euros/mois)

Le congé parental

  • Le congé parental peut être pris jusqu’aux 12 ans de l’enfant.
  • Il dure 3 mois. Mais un travailleur à temps plein peut réduire son temps de travail de moitié pendant 6 mois, ou de 1/5 pendant 15 mois
  • Les mois d'interruption de carrière ne doivent pas nécessairement se suivre (mais il y a des règles à respecter).
  • Le travailleur peut combiner différentes formes d’interruption (ex : un mois d'interruption complète, deux mois de réduction de moitié et cinq mois de réduction d'1/5).

Le congé de soin pour un membre de la famille

  • Le travailleur a le droit de suspendre son activité (à 100%, de moitié ou de 1/5) pour assister un membre de la famille ayant de graves problèmes de santé.
  • La période d’interruption ne peut dépasser 12 mois (24 mois pour une réduction de moitié ou de 1/5). Les périodes doivent être prises par tranches de 1 à 3 mois.
  • Dans le cas d'un enfant de -16 ans gravement malade, un parent vivant seul peut suspendre ses activités à 100% durant 24 mois maximum ou les réduire durant 48 mois maximum.

Le congé palliatif (assistance médicale, soins psychologiques et administratifs)

  • Un employé à temps plein ou à mi-temps peut suspendre ses activités pendant un mois.
  • Le travailleur à temps plein peut aussi réduire son temps de travail de moitié ou d'1/5.
  • Les congés palliatifs peuvent être prolongés d’un mois.

 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés