Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Combien coûte l'entretien d'une chaudière?

A priori, il est difficile de dire quel fournisseur est le moins cher car leurs offres et conditions sont très différentes...
©BELGAIMAGE

Prenons par exemple le cas d’une chaudière au mazout (à entretenir une fois par an) dans une habitation dont la première occupation remonte à plus de 5 ans (= TVA à 6% sur les services fournis, sinon 21%).

Electrabel: Via la souscription d’un contrat "Home Maintenance", le client paie 13 euros par mois (156 euros/an). Ce contrat lui garantit l’entretien annuel de sa chaudière.

Lampiris: La première intervention se paie en une fois (169 euros). En complément à cet entretien, Lampiris propose – sans obligation – de souscrire un contrat d’assistance dépannage ("Entretien annuel et dépannage") pour un nombre d’intervention illimité, déplacement et main-d’œuvre compris. Ce contrat revient à 19 euros par mois (228 euros/an) et permet également de préfinancer le prochain entretien de la chaudière.

Sur une période de deux ans, le double entretien de la chaudière revient donc à 397 euros. C’est un peu plus cher qu’Electrabel pour la même période (312 euros), mais pour cette différence de 85 euros, le client dispose de l’assistance dépannage dans un délai de 24 heures.

Luminus: Son offre correspond à un mix des deux précédentes. Comme chez Electrabel, le contrat "Entretien Chaudière" est un abonnement. Sauf que le premier entretien n’est pas payé via un système de mensualité mais bien en une fois comme chez Lampiris. L’entretien suivant se paye via une domiciliation mensuelle de 6,50 euros. Sur deux ans, l’entretien revient donc à 389 euros, soit 8 euros de moins que Lampiris et 77 euros de plus qu’Electrabel.

Résiliation

Les conditions varient également selon les fournisseurs. Pour résumer, ces trois contrats sont conclus pour une durée indéterminée. La grosse différence c’est qu’il n’y a pas d’indemnité de rupture chez Electrabel, tandis que Lampiris et Luminus se réservent le droit de facturer 50 euros à leurs clients à titre de frais administratifs.

©mediafin

[Suivez Caroline Sury sur Twitter en cliquant ici]

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés