Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Combien coûte une assurance loyers impayés?

Le montant de la prime est calculé en pourcentage du loyer, mais l'assurance ne couvre pas les cas de vacance locative.
©Filip Ysenbaert

Les propriétaires qui mettent leur bien en location peuvent s’assurer contre le risque de loyers impayés. Il ne s’agit cependant pas d’une assurance couvrant la vacance locative, ces contrats étant peu fréquents, relativement chers et davantage destinés à de gros investisseurs immobiliers qui désirent lisser leur rendement locatif. L’assurance loyer garanti intervient si votre locataire ne paie plus son loyer. 

Pourcentage du loyer

Concrètement, dans une assurance loyers garantis, le montant de la prime s’élève à un pourcentage du loyer (entre 4 et 7% selon les compagnies) et l’intervention est limitée par un montant total de sinistre ou par une durée. Par exemple, chez IBS Europe, qui vend ce type d’assurances via le réseau de courtage et par l’intermédiaire de gestionnaires de biens, le plafond a été fixé à 75.000 euros. 

Il doit être établi que le propriétaire n’est pas en faute, qu’il n’est pas responsable du fait que son locataire ne paie plus son loyer.
Gaël de Miomandr
administrateur délégué d'IBS Europe
Chez AG Insurance, l’indemnisation est plafonnée à 12 mois de loyers impayés.  Immoweb, qui s’est lancée sur le marché en partenariat avec Qover, propose de choisir entre 6, 12 et 18 mois d’indemnisation maximum avec des plafonds de montant qui varient selon la formule choisie.

Mais attention. Comme l’explique Gaël de Miomandre, administrateur délégué d'IBS Europe, "il doit être établi que le propriétaire n’est pas en faute, qu’il n’est pas responsable du fait que son locataire ne paie plus son loyer".

Fonctionnement 

Concrètement, lorsque le "sinistre" est déclaré (c’est-à-dire que le propriétaire constate deux ou trois mois de loyer impayé), l’assureur reprend la main et s’occupe des tâches administratives liées au recouvrement. Une fois qu’il a remboursé le propriétaire, c’est lui qui se charge de la procédure judiciaire pour récupérer son dû. Le propriétaire peut donc traverser plus sereinement son incident locatif. 

Certains contrats prévoient dans leur couverture (de base ou en option) une garantie pour départ anticipé avant la fin du bail sans que le locataire ne paie son préavis, pour départ furtif (du jour au lendemain, il disparaît) ou encore pour décès de l’occupant.

En général, les assurances loyers impayés sont accompagnées d’une couverture "dégâts locatifs", qui couvre les dégâts et les frais de remise en état suite à une dégradation de votre bien par votre locataire. 

Peu de compagnies offrent cette assurance "loyers impayés". Elle fait partie du "Pack Bailleur" d’AG Insurance, est proposée par IBS Europe via courtier ou via gestionnaires de bien (par exemple le Pack Serenity de Trevi) et, depuis peu, par Immoweb, en partenariat avec Qover. 

Résumé
  • L'assurance loyers impayés ne couvre pas la vacance locative, mais intervient si votre locataire ne paie plus son loyer. 
  • Le montant de la prime s'élève à un pourcentage du loyer (entre 4 et 7% selon les compagnies) et l'intervention est limitée par un montant total de sinistre ou par une durée. 
  • Peu de compagnies offrent cette assurance: AG Insurance, IBS Europe, Immoweb ou Trevi. 

 

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés