Arcelor Mittal : un exemple à suivre

Lorsqu'une entreprise se dit 'l'une des meilleures au monde' et estime qu'elle est 'en train d'écrire l'histoire', cela ressemble à s'y méprendre à un argument publicitaire... Cependant, un peu de fausse modestie ne fait jamais de tort à personne, surtout quand elle inspire des initiatives comme celles du site interactif et très intéressant du groupe.

Le plus grand aciériste au monde est né l'an dernier de la fusion de l'indien Mittal et de l'européen Arcelor. Depuis lors, le groupe a soigné son image, particulièrement dans cette partie du monde. Instrument essentiel de sa campagne, le site Internet 'creating history' raconte l'histoire de la fusion en recommandant plusieurs outils (techniques).

Le site présente de brefs documentaires qui éclairent chaque étape de la fusion. Le dernier épisode est consacré au rôle de l'entreprise dans le secteur de la construction, mais d'autres traitent par exemple des activités de recherche, de l'impact sur l'environnement ou de la relation avec les actionnaires. Les séquences durent environ quatre minutes et montrent souvent des images de "coulisses", particulièrement intéressantes pour le 'monde extérieur'. Les nouveaux épisodes sont mis en ligne tous les 14 jours, le lundi.

Comme de coutume sur le Web, le site est très interactif : les utilisateurs peuvent laisser des commentaires à propos d'un film ou lui attribuer un score. Outre les documentaires, le site offre la possibilité de poser des questions au CEO Lakshmi Mittal et est relié à un blog qui renvoie vers d'autres informations. A partir d'un compte-rendu de la visite du roi espagnol à l'usine d'Arcelor de Luxemburg, vous pouvez cliquer pour consulter les speeches de cette journée, un article de journal et un compte-rendu vidéo. Un RSS-feed et l'utilisation de mots-clés thématiques (des tags) complètent le caractère interactif du site.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés