Quote

" Les organisations publiques sont très désireuses de proposer leurs services en ligne aux citoyens, mais sont surtout handicapées dans ce processus par un manque de personnel qualifié. "

C'est la conclusion d'une étude menée par le fournisseur de réseaux Cisco sur la disponibilité des pouvoirs publics à adopter les services Internet Web 2.0. 35% des personnes interrogées indiquent de l'innovation technologique est la grande priorité de leur organisation, afin de répondre aux besoins de citoyens qui utilisent de plus en plus souvent les services Internet interactifs. Le principal obstacle dans ce processus n'est pas le manque d'ambition, pour 23 % des personnes interrogées, mais un déficit en personnel qualifié. Les autres obstacles au passage aux services Web 2.0 sont l'indécision politique ou la résistance au changement (pour 16 % des personnes interrogées), l'opposition des managers désireux de protéger leur pré carré (également 16%) et le manque d'argent (14%).

L'enquête a été conduite auprès de 84 managers d'organismes publics originaires de 17 pays.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés