Publicité

40.000 banquiers risquent des poursuites

Quarante mille employés du secteur bancaire risquent, au 1er janvier 2008, d'être poursuivis pour recel d'argent noir, prévient mercredi dans De Tijd le patron de la fédération du secteur financier Febelfin, Michel Vermaeke.

(belga) Le 1er janvier 2008 disparaîtront les titres-papier, les obligations et autres titres au porteur, qui devront être placés sur un compte. Les employés de banque ne pourront pas refuser de placer de l'argent non déclaré, qui pourrait pourtant provenir de la grande criminalité financière. Febelfin demande donc une adaptation du code pénal, de sorte que les banques et leurs employés ne risquent pas de poursuites. Cette proposition est soutenue par le VLD.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés