Fortis en recul au sein d'un Bel 20 flirtant avec les 4.600 points

Bruxelles (L'Echo) Le Bel 20, l'indice vedette de la Bourse de Bruxelles, était en hausse de 0,4% ce lundi, vers 12h40, à 4.599,53 points, un niveau déjà atteint... en séance, le 11 avril dernier, mais jamais en clôture.

TOKYO

- L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de lundi en forte hausse de 1,52%, les opérateurs estimant que l'absence de réaction du G7 face à la faiblesse du yen aidera la devise nippone à poursuivre sa dépréciation, selon les opérateurs. Le Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a gagné 264,35 points (+1,52%) à 17.628,30 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part terminé sur une hausse de 20,10 points (+1,18%) à 1.725,60 points. Les ministres des Finances et banquiers centraux des pays riches du G7 se sont réunis vendredi à Washington sans mentionner la faiblesse du yen dans leur communiqué final, ce qui incite le marché à penser que la devise nippone continuera à se déprécier par rapport au dollar et à l'euro. Un yen faible favorise les exportateurs japonais.

BOURSES EUROPEENNES

- La Bourse de Paris était en hausse ce lundi en début de séance, le CAC 40 gagnant 0,68% et évoluant à de nouveaux plus hauts depuis plus de six ans, porté notamment par des espoirs de rapprochement dans le secteur bancaire, en attendant une série d'indicateurs économiques.

- La Bourse de Londres évoluait elle aussi à de nouveaux plus hauts depuis six ans et demi lundi matin en se rapprochant des 6.500 points, soutenue par les valeurs bancaires alors que se profile une bataille boursière pour la reprise de la néerlandaise ABN Amro.

- L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a ouvert en hausse de 0,23% lundi, à 7.229,06 points, contre 7.212,07 points vendredi à la clôture.

STATISTIQUES

- L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu inchangées ses estimations de demande de pétrole pour 2007 toute en notant à nouveau une baisse des stocks américains et européens, dans son rapport mensuel publié lundi. L'Opep continue de tabler comme lors des mois précédents sur une progression de 1,5% de la demande de brut dans le monde cette année à 85,44 mbj, selon son rapport d'avril publié à Vienne.

- L'office statistique européen Eurostat a confirmé lundi dans sa deuxième estimation la légère hausse de l'inflation dans la zone euro à 1,9% en mars, en glissement annuel, contre 1,8% en février.

Bien que l'inflation se maintienne sous le seuil de 2% fixé comme maximum par la Banque centrale européenne (BCE), celle-ci devrait néanmoins relever de nouveau ses taux d'intérêt en juin, selon des économistes. Le principal taux devrait passer de 3,75% à 4%, selon eux.

"L'inflation dans la zone euro reste remarquablement faible malgré la croissance robuste, la hausse de la TVA en Allemagne et les prix toujours élevés du pétrole", estime Howard Archer, économiste de Global Insight.

"Mais cela ne devrait pas empêcher la BCE de relever son taux directeur à 4%, car elle s'inquiète des risques de hausse de l'inflation à moyen-terme, en raison des revendications salariales, ainsi que d'une expansion trop importante de la masse monétaire et des crédits", explique-t-il.

Pour l'ensemble de l'Union européenne, l'inflation a augmenté à 2,2% en mars, contre 2,1% en février.

- On attend encore le gros des statistiques, qui viendra des Etats-Unis, avec les ventes de détail du mois de mars (14h30), la balance des capitaux de février (à 15h) et les stocks des entreprises pour le deuxième mois de l'année (à 16h).

VALEURS EN VUE

FORTIS -1,29%, à 34,35 euros

- Un consortium de trois banques, Royal Bank of Scotland, SCH et la belgo-néerlandaise Fortis, ont proposé un rapprochement au groupe néerlandais ABN Amro, a indiqué vendredi ce dernier, déjà convoité par Barclays.

- Les analystes interrogés par Reuters se disent plutôt positifs sur les chances de succès de cette éventuelle offre.

IMMOBEL +0,06%, à 48,03 euros

- Jean Thomas, l'administrateur délégué de la société immobilière Immobel, a été inculpé, pour faux, usage de faux et détournement de deniers publics. Les faits, qui remontent à 1991 et 1992, concernent les conditions d'attribution du marché de réurbanisation du site de l'hôpital militaire d'Ixelles, et plus singulièrement une intervention régionale dans la construction de logements à prix déterminés, estimée à l'époque à 417 millions de BEF par un bureau d'études, consultant du Gouvernement régional.

GALAPAGOS +0,11%, à 9,2 euros

- L'entreprise biotech malinoise a announcé que sa division BioFocus DPI a signé deux nouveaux accords de collaboration avec la société japonaise Ono Pharmaceutical Company Ltd. Les deux groupes collaborent déjà depuis 2004.

- Selon les termes du premier accord annoncé aujourd'hui, BioFocus DPI utilisera certains composants sélectionnés de SoftFocus et d'autres collections de petites molécules de synthèse pour effectuer un criblage élevé de sortie pour le programme de découverte des médicaments de Ono.

- Dans la seconde collaboration, BioFocus DPI appliquera sa chimie médicale et informatique ainsi que son expertise dans l'ADME en chimie médicinale dans de multiples projets pour Ono.

THROMBOGENICS +2,82%, à 11,31 euros

- L'entreprise louvaniste de biotechnologie spécialisée dans les maladies vasculaires a signé un accord de licence avec son partenaire Millipore pour la commercialisation de l'une de ses solutions, le Resgro.

- Millipore distribuait déjà le Resgro depuis 2005. Mais ce produit était toujours fabriqué, développé et évalué, jusqu'ici, par Thrombogenics.

- D'après Christophe Vanvaeck, analyste chez KBC Securities, cet accord pourrait rapporter "quelques centaines de milliers d'euros par an" à l'entreprise.

KINEPOLIS -0,85%, à 56 euros

- Entre janvier et mars 2007 inclus, le groupe Kinepolis a accueilli 5.702.381 visiteurs dans ses complexes de cinémas. Comme prévu, les chiffres de fréquentation de Kinepolis ont été en recul au premier trimestre 2007 par rapport à la même période en 2006. La saison des grandes affiches de l'année cinématographique 2007 s'ouvre en fait véritablement en mai. Ces chiffres proviennent d'un communiqué du groupe ce vendredi après bourse.

- En valeur absolue, le chiffre de fréquentation des salles du premier trimestre est en recul de 6% par rapport à la même période un an auparavant (5,7 millions en 2007 contre 6,1 millions en 2006).

ZENITEL +2,38%, à 3,87 euros

- La société belge Zenitel, spécialisée dans les systèmes de communication pour professionnels comme les services de police et d'incendie, vend sa filiale Zenitel Colsys pour 2,9 millions d'euros. Par cette vente Zenitel réalise une moins-value de 0,6 million d'euros.

INBEV +0,46%, à 56,94 euros

- Après avoir déjà cédé pour 72,9 millions d'euros de titres InBev sur le premier trimestre de cette année, la société Patri Participations, holding des familles Van Damme et van der Straaten Ponthoz, s'est encore délesté de 575 346 titres InBev depuis le début du mois d'avril peut-on lire sur le site internet de la CBFA.

- Au total, la vente des 575 376 titres InBev aura rapporté plus de 31,7 millions d'euros à Patri Participations. Un rapide calcul montre que le prix moyen des titres InBev flirte avec les 55 euros. Le titre InBev a clôturé vendredi à 56,68 euros (+1,65% sur la séance).

- Au total, depuis le début de cette année, la vente de titres InBev aura rapporté près de 105 millions d'euros à Patri Participations.

- Par ailleurs, le conflit opposant John Brock et son ancien employeur InBev sur les indemnités de départ est loin d'être un cas isolé à en croire Le Soir de ce week-end. Le quotidien affirme en effet que le groupe brassicole aurait provisionné 343 millions d'euros pour faire face aux indemnités de départ de plusieurs de ses managers, ces derniers contestant leurs conditions financières de départ.

- La hausse du nombre de litiges serait la conséquence d'une politique maison devenue plus restrictive en matière d'indemnités de départ.

- Licencié en 2005, John Brock, l'ancien patron d'Inbev, réclame 30 millions d'euros à son ancien employeur alors que le brasseur belgo-brésilien est prêt à lui verser 10 millions d'euros.

AGRIDEC (201,38 euros au fixing vendredi dernier)

- C'est ce lundi 16 avril que débute l'offre de reprise de FIB Properties sur Agridec au prix de 204 euros par action Agridec, coupons numéro 17 et suivants attachés.

- L'offre court jusqu'au 27 avril.

- Elle sera suivie éventuellement d'un squeeze-out.

BELGACOM +1,38%, à 33,84 euros

- Dexia a revu à la hausse sa recommandation (de réduire à neutre) et son objectif de cours (33,8 euros contre 33,4 euros)

MOBISTAR +2,07%, à 65,95 euros

- Dexia a revu à la hausse sa recommandation. La banque recommande désormais d'acheter la valeur.

Xavier Degraux

(c) Tijd Nieuwslijn (tel: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés