Le Bel 20 démarre la semaine sur une note positive

Bruxelles (L'Echo) - Même si elle réduisait quelque peu ses gains, la Bourse de Bruxelles restait bien orientée lundi en milieu de séance. Peu avant 12 heures, l'indice Bel 20 affichait un gain de 0,59% à 3.849,42 points après avoir gagné jusqu'à 0,84% en matinée. Sur les 20 valeurs composant l'indice, 3 valeurs étaient en baisse pour 17 en hausse.

Ailleurs en Europe, l'indice DJ Stoxx 50 prenait 0,66% à 3.249,71 points. Amsterdam progressait de 0,85%, Paris de 0,84%, Francfort de 0,72% et Londres de 0,54%.

Les volumes de transactions étaient quelque peu réduits en ce jour férié.

L'agenda statistique est peu fourni ce lundi mais de nombreux indicateurs sont attendus cette semaine aux Etats-Unis pour le mois d'avril, notamment les ventes de détail mardi, l'inflation mercredi et les permis de construire et mises en chantier vendredi. "Suivant la tendance prise par les indicateurs, les marchés pourraient se montrer optimistes ou au contraire faire preuve de morosité", selon M. Shibata. Les opérateurs surveilleront également très attentivement les cours du pétrole, qui baissaient en Asie mais qui restaient au-dessus de 125 dollars le baril.

VALEURS:

SUEZ +2,11% A 45,05 EUR
- Le titre Suez reprend un peu de hauteur après avoir cédé 4,79% à 44,12 euros vendredi suite à un détachement de coupons.
- Le titre pesait le plus dans la progression de l'indice Bel 20.

AGFA-GEVAERT +0,94% A 5,38 EUR
- Le groupe spécialiste de l'imagerie reste l'objet de spéculations sur une éventuelle reprise, en tout ou en partie.

TER BEKE -0,02% A 52,20 EUR
- Le producteur de plats préparés et de charcuterie Ter Beke, qui avait clôturé 2007 sur une hausse de 12% de son chiffre d'affaires, remet le couvert à l'occasion de son trading update pour le premier trimestre de l'année en cours.
- Son chiffre d'affaires global sur les trois premiers mois de l'année progresse en effet 11,5%. A périmètre constant, ce dernier est stable. Ter Beke a en effet repris dans ses comptes consolidés les résultats de la société hollandaise Berkout Verssnijlijn, qui lui appartient depuis septembre 2007.
- Les deux divisions du groupe alimentaire (à savoir Pluma pour les charcuteries et Freshmeals pour les plats préparés) ont du faire face à la hausse du prix des matières premières. Une hausse plutôt modérée pour les matières premières de viande mais qui devraient s'accélérer selon le groupe durant le second semestre 2008. Pour les plats préparés, Ter Beke a pu rétablir l'équilibre en augmentant ses prix de ventes. La dévaluation de la livre (Ter Beke réalise un chiffre d'affaires d'environ 30 millions d'euros au Royaume-Uni), bien qu' annulée partiellement par l'inflation des prix sur le marché, a pesé également sur les comptes du fabricant.
- Pour l'ensemble de l'exercice annuel, Ter Beke confirme tabler sur une progression continue de ses bénéfices.
- Au niveau de l'actionnariat du groupe, qui se réunira le 29 mai prochain en assemblée, on soulignera que le premier actionnaires de Ter Beke, la STAK Coovan a renforcé sa position à travers plusieurs transactions réalisées entre la fin avril et le début du mois de mai, passant de 55,12% à 60,89% au capital.