Publicité
Publicité
Publicité

Après un mardi vert, un mercredi rouge

Les marchés d’actions européens ont clôturé en nette baisse, les investisseurs s'inquiétant de la vulnérabilité du secteur bancaire espagnol à la veille d'une émission de dette cruciale pour Madrid. Les données de la Banque d'Espagne montrent que le montant des créances douteuses représente plus de 8% du total des emprunts, soit 143,8 milliards d'euros, le chiffre le plus élevé depuis octobre 1994.