Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

“Notre test allergique automatisé est plus rapide, plus précis et moins cher”

Senne Gorris, CE d'Hippo Dx © Marco Mertens

La moitié de la population européenne devrait souffrir d'allergies d'ici à 2025. Or, les tests médicaux actuels ne sont pas toujours précis et efficaces. “Nous avons mis au point un appareil qui détecte les allergies beaucoup plus rapidement, avec davantage de précision et à moindre coût”, avance Senne Gorris, CEO et fondateur de Hippo Dx.

Aujourd'hui, les patients peuvent tester leurs allergies de deux manières. La première est un test cutané: les allergènes sont appliqués sur l'avant-bras, et si des démangeaisons ou des rougeurs apparaissent après 15 minutes, on peut en conclure que le patient est allergique à une substance particulière. Ce test est relativement bon marché, mais le résultat n'est pas toujours précis. C'est pourquoi on opte plus souvent pour un test sanguin, légèrement plus précis mais aussi nettement plus coûteux et plus lent, car les résultats doivent être analysés en laboratoire. Les deux méthodes nécessitent l'intervention du personnel infirmier.

“Tous ces inconvénients sont résolus avec notre Skin Prick Automated Test (SPAT)”, souligne Senne Gorris, médecin otorhinolaryngologiste, CEO et fondateur d'Hippo Dx. “Le patient place son avant-bras dans l'appareil, le test est entièrement automatisé.” En 10 secondes à peine, 12 mini-injections cutanées d'allergènes sont effectuées. Au bout de 15 minutes, le patient place à nouveau son bras sous l'appareil, qui prend alors 32 clichés pour déterminer les substances qui provoquent une réaction allergique grâce à l'intelligence artificielle. “Forts de ces résultats numériques, les médecins établissent des diagnostics encore plus précis.”

Publicité

“Notre test est unique: il n'existe pas, à ce jour, de test d'allergie automatisé et complet comparable à celui-ci.”

Senne Gorris
CEO d'Hippo Dx

Unique au monde

Beaucoup plus confortable pour le patient, le test n’exige pas l'intervention du personnel infirmier, qui fait cruellement défaut dans presque tous les hôpitaux. “Dans la mesure où toutes les injections sont effectuées avec exactement la même force et la même quantité d'allergènes, les résultats sont très cohérents et précis”, ajoute Senne Gorris. La solution a passé la phase-pilote et est déjà utilisée par une douzaine d'hôpitaux en Belgique. D'ici à la fin de l'année, elle sera déployée dans plusieurs hôpitaux néerlandais et allemands.

Pour son approche prometteuse, Hippo Dx s'est vu décerner le prix du Most Disruptive Innovatorlors de l'édition 2023 du Deloitte’s Technology Fast 50. Ce prix récompense l'entreprise qui a développé le concept ou produit le plus révolutionnaire dans un segment technologique particulier. “Nous en sommes naturellement très heureux”, sourit Senne Gorris. “Nous y voyons la confirmation que de nombreuses personnes reconnaissent l'utilité de notre solution médicale. De plus, notre test est unique: il n'existe pas, à ce jour, de test d’allergie automatisé et complet comparable à celui-ci.”

© Marco Mertens

Ambitions internationales

Afin de renforcer ses projets de croissance internationale, l'entreprise a récemment levé 4,4 millions d'euros. “Nous visions initialement 3,5 millions d'euros, mais un nouveau bailleur de fonds américain s'est soudain manifesté”, précise Senne Gorris. “Nous utiliserons ce capital de croissance supplémentaire pour nous implanter aux États-Unis.” Le potentiel commercial du produit est extrêmement élevé. L'entreprise reçoit déjà des commandes d'Arabie saoudite, du Guatemala, des États-Unis et du Canada.

L'ambition d'Hippo Dx n'est toutefois pas de démocratiser sa solution de test d'allergie au point que les personnes puissent l'utiliser elles-mêmes sans l'intervention d'un médecin, par exemple en la rendant disponible dans les pharmacies ou les supermarchés. “Ce dispositif a été développé avant tout pour soulager le personnel médical hospitalier et aider les médecins dans leur travail. Les résultats doivent toujours être analysés et interprétés par un médecin.”

Deloitte's Technology Fast 50 fête ses 10 ans. Où Hippo Dx se voit-elle dans 10 ans?
Senne Gorris: “Dans une dizaine d'années, nous aimerions que Hippo Dx soit la référence mondiale en matière de tests allergiques automatisés. Idéalement, nous nous associerions à un acteur pharmaceutique majeur qui pourrait tester les traitements contre les allergies avec notre appareil.”

Publicité
Lire également
Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.