Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

2020 : diversifier en mixant la branche 23 et la branche 21

Wim Vermeir

AG Insurance

Devons-nous nous attendre à un ralentissement de l’économie mondiale ?

Nous nous attendons en effet à un ralentissement de l’économie, mais pas à une forte récession. Le secteur industriel se trouve sous pression, mais la consommation privée demeure relativement solide, aidée notamment par la faiblesse des taux. Les politiques accommodantes des banques centrales ont débouché sur un cycle de croissance plus long qu’à l’accoutumée, ce qui a aussi rendu l’économie plus vulnérable à des risques tels qu’une escalade des tensions géopolitiques.

Comment se diversifier en 2020 ?

Compte tenu de la faiblesse actuelle des taux, les investissements en obligations généreront des rendements faibles ou même négatifs sur le long terme, surtout après correction de l’inflation. Un portefeuille à long terme devra donc impérativement contenir des actions. Dans cette partie actions, j’opterais pour des entreprises internationales actives dans divers secteurs en passant, par exemple, par un produit de la branche 23. La partie défensive du portefeuille pourrait être constituée d’une assurance vie de la branche 21, qui garantit un rendement positif.

Marchés émergents : incontournables si l’on veut du rendement ?

Le volet actions du portefeuille devra certainement aussi contenir une position sur les marchés émergents. La croissance économique a également ralenti dans ces régions, mais après des années de performances boursières décevantes, les valorisations sont devenues attrayantes pour les investisseurs à long terme. Une issue favorable des négociations sur les conflits commerciaux pourrait donner lieu à un mouvement de rattrapage sur ces marchés.

 

AG Insurance SA – Bd E. Jacqmain 53, B-1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA BE 0404.494.849 – www.aginsurance.be.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.