Netflix jette son dévolu sur le studio de Besson

Le studio de Luc Besson, Europacorp, et coté sur Euronext Paris de puis 2007. ©AFP

Netflix serait proche d'un accord pour Europacorp, le studio de Luc Besson.

Netflix serait proche d'un accord avec Luc Besson et les autres actionnaires d'EuropaCorp pour reprendre ce studio français. L'opération qui pourrait être annoncée dans quelques semaines, selon Les Echos.

→ Europacorp s'envole en Bourse sur Euronext Paris, prenant près de 40% à l'ouverture.

Pour rappel, en2016, EuropaCorp a vendu aux cinémas Gaumont Pathé son activité d'exploitation cinématographique pour 21 millions d'euros et s'est recentré depuis lors sur son cœur de métier, la production et la distribution de films et de séries dans le monde.

La société de Luc Besson cumule les difficultés. EuropaCorp est un petit Poucet avec une valorisation en Bourse dix fois moindre que Netflix et surtout pénalisée par une dette qui avoisinait encore 230 millions d'euros au mois de septembre. Le consensus est général pour attribuer la mauvaise passe actuellement traversée par EuropaCorp à l'insuccès du dernier long-métrage de Luc Besson, "Valerian et la cité des mille planètes", sorti en 2017.

Le film a pourtant bien marché en France avec plus de quatre millions d'entrées. Selon le site spécialisé Cinéfinances.info, Luc Besson a été le réalisateur français le mieux payé l'année dernière avec un chèque de 2,22 millions d'euros, assorti de 2,22 millions supplémentaires garantis sur les droits d'auteur. Seulement voilà, promis au rang de blockbuster, le film a vu sa trajectoire s'affaisser dès l'automne.

Pourtant, EuropaCorp a un beau pedigree, jalonné de titres à succès comme Taken, et c'est sans doute pour cela que Netflix (ou d'autres car les options sont semble-t-il ouvertes) pourrait épauler Luc Besson.

Les atouts de Netflix

La société américaine sait contenir les budgets de réalisation dans des limites très raisonnables et dispose surtout d'une capacité de distribution phénoménale de films ou séries auprès de quelque 100 millions d'abonnés.

Depuis le mois de janvier en tout cas, EuropaCorp s'emploie à faire le ménage. La société se restructure. Le groupe a cédé des actifs, comme son activité de production télévisuelle française, et organise quelques départs.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect