"itsme", une seule appli pour s'identifier en ligne

©itsme

Plus besoin de jongler avec des dizaines de mots de passe ou un lecteur de carte pour se connecter. Voici l'app qui servira de "carte d'identité digitale" pour tous les Belges. Belfius, BNP Paribas Fortis, CBC/KBC, ING, Proximus, Orange Belgium et Telenet proposent désormais "itsme", un système d'identification mobile unique au monde.

Noms d'utilisateurs, multiples mots de passe, tokens, lecteurs de cartes… Tout cela appartient dorénavant au passé. Les grandes banques et les opérateurs de réseaux mobiles belges ont présenté ce mardi 30 mai les contours d’une nouvelle "identité numérique" appelée à remplacer tous les mots de passe utilisés en ligne. Il s'agit de l'application "itsme" ("it's me" ou "c'est moi").

©itsme

Belfius, BNP Paribas Fortis, CBC/KBC, ING, Proximus, Orange Belgium et Telenet, réunis dans le consortium Belgian Mobile ID, veulent ainsi permettre à tous les Belges de s’identifier en ligne, partout, avec une seule et même application mobile. Ce système d’identification mobile unique s'adresse aux citoyens, entreprises et autorités.

Applications

Itsme permet ainsi par exemple:

• de se connecter de manière rapide et sûre à des sites internet (qu'il s'agisse d'e-commerce, d'opérations bancaires ou de services publics),
• de confirmer des transactions en ligne dans le homebanking,  
• et bientôt - d'ici 2018 - de signer des documents officiels (la signature mobile ayant la même valeur contraignante qu'une signature papier).

Plus concrètement, l'app permettra: 

• de s'enregistrer facilement comme nouveau client auprès d'un commerçant;
• de commander des titres-services ou des chèques-repas;
• d'introduire une demande de document auprès de la commune;
• de consulter les données de sa pension sur MyPension;
• de sécuriser votre domicile ou allumer votre chauffage à distance (internet des objets);
• de gérer un contrat d'électricité;
• de consulter un dossier médical;
• d'introduire sa déclaration fiscale via Tax-on-web;
• de signer un contrat intérim ou même un acte notarié;
• etc.

Dans ce monde où le digital ouvre de nombreuses portes, il faut avoir une certitude sur la personne qui est à la manœuvre.
Jacques Godet
Président du conseil d’administration de Belgian Mobile ID

Pour chaque action (connexion, confirmation ou signature), l'utilisateur est invité à saisir son code secret (à cinq chiffres) propre à l'application sur son smartphone. Il peut aussi utiliser son empreinte digitale si son téléphone le permet.

Sécurité

L'app, déjà disponible via l'App Store et Google Play, combine la fiabilité de la carte bancaire classique (puce et code secret) à la technologie de la sécurité de la carte SIM. Il y a donc une triple sécurité car l'app fonctionne uniquement grâce à la combinaison adéquate entre GSM, carte SIM et code itsme personnel. "Si un seul élément fait défaut, itsme bloque immédiatement votre identité numérique", selon ses concepteurs.

Nous lançons la version virtuelle de la carte d’identité électronique. Cette dernière ne disparaît donc pas. Elle reste l’outil d’identification de la vie réelle qu’il faudra toujours présenter aux autorités compétentes lors d’un contrôle.
Jan Jambon
Vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur

Installation

Une fois l'app téléchargée, vous devez ...

1. taper votre numéro de téléphone mobile dans l'app (afin de lier à celui-ci votre identité numérique);
2. sélectionner votre banque dans la liste pour associer correctement votre ID. Si votre banque ne figure pas dans la liste, il sera ossible de réaliser cette activation à l'aide de votre carte d'identité électronique et d'un lecteur de carte d'ici quelques semaines;
3. taper le code de vérification (reçu par SMS);
4. choisir un code à 5 chiffres (et également activez - si possible - le lecteur d'empreinte digitale Touch ID pour cette app).

Fonctionnement

Si vous voyez sur un site web ou au sein d'une app, un bouton indiquant "Vous identifier avec itsme, il vous suffit de cliquez dessus puis d'entrer votre numéro de téléphone. Vous recevrez alors une notification sur votre smartphone depuis l'app itsme. Il ne vous restera plus qu'à ouvrir l'app et et à confirmer l'action reçue au moyen du code à 5 chiffres ou de votre empreinte digitale. C'est tout! 

Itsme

[Suivez Caroline Sury sur Twitter en cliquant ici]

Partenariat Privé et public ont investi 20 millions

Pour arriver à proposer une solution commune, "le parcours n’a pas été évident", glissait mardi Alexander De Croo, ministre des Télécommunications, à l’occasion de la présentation d’Itsme. Enfin voilà, le projet est lancé. L’heure est donc aux félicitations pour les 4 grandes banques du pays (Belfius, BNP Paribas Fortis, KBC et ING), les 3 principaux opérateurs (Orange Belgium, Proximus et Telenet) et le gouvernement fédéral.

Au total, un investissement de 20 millions d’euros aura été nécessaire au développement de l’application, précise le ministre. Ce qui pousse son collègue, Jan Jambon, ministre de l’Intérieur, à souligner qu’"il ne s’agit pas d’un énième gimmick" technologique, même s’il avoue avoir froncé les sourcils lorsque le projet lui a été présenté pour la première fois. En effet, aujourd’hui, force est de constater qu’Itsme fait office de primeur, non seulement en Belgique, mais aussi à l’étranger. "Ce que nous avons développé ensemble est unique au monde", se réjouit Alexander De Croo, une situation qui suggère au passage la possibilité d’étendre la solution à d’autres pays à terme…

Interrogé, Kris De Ryck, CEO de Belgian Mobile ID, société derrière Itsme, répond que "les possibilités sont là" en tout cas, mais qu’il ne s’agit pas d’une priorité. Dans la pratique, ce partenariat privé-public devrait permettre d’une part à l’État de rester dans le coup concernant les développements technologiques en cours, et d’autre part aux différents acteurs de proposer une solution pertinente car utilisable dans de nombreux domaines.

Un fin connaisseur du secteur souligne sur ce point qu’Itsme est comparable au SMS qui n’a connu un véritable succès que dès lors qu’il y a eu interopérabilité, soit à partir du moment où il a été possible pour un utilisateur d’envoyer des messages vers des clients d’autres opérateurs. Enfin, pour qu’Itsme voit le jour il aura été nécessaire de modifier la législation en vigueur afin que les acteurs privés puissent eux aussi participer au processus d’identification là où auparavant seul un acteur public y était autorisé.

Simon Souris


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect