Orange prend désormais en charge l'eSIM

Techniquement, l'eSIM est inamovible car elle est soudée à la carte-mère.

C'est une première en Belgique, les clients d'Orange qui ont un smartphone compatible peuvent désormais se passer d'une carte SIM physique.

À partir du 20 février, les clients d’Orange qui souhaitent activer l’eSIM de leur appareil mobile ont désormais la possibilité de le faire. Concrètement, l’embedded SIM correspond à une carte SIM directement intégrée à un smartphone, une tablette ou une montre connectée.

L’eSIM présente plusieurs avantages. Tout d’abord, elle peut servir de seconde carte SIM (pour ceux qui veulent avoir simultanément un numéro de téléphone privé et un numéro professionnel). Dans ce cas, il est question de technologie Dual SIM (SIM + eSIM).

Ensuite, l’eSIM peut contenir plusieurs numéros de téléphone distincts (mais dans ce cas, un seul numéro peut être actif à la fois).

À l'étranger

Enfin, l’eSIM est surtout pratique pour les voyageurs et les expatriés. "Ils peuvent continuer à utiliser leur SIM et le numéro de leur pays d’origine tout en y ajoutant un forfait eSIM pour obtenir un numéro belge et un forfait data", selon les explications d’Orange. "Plus besoin de changer constamment de carte SIM ou d’avoir deux téléphones."

Dans la même optique, si un Belge voyage en dehors des frontières de l’Union européenne, l’eSIM lui permettra de conserver son numéro belge tandis qu’il pourra surfer sur place en utilisant une carte SIM locale, histoire de ne pas faire exploser son forfait.

Notez que le nombre de smartphones compatibles est encore relativement limité. Il s’agit des iPhone les plus récents (à partir du modèle XS), des Google Pixel 3 et 4, des Samsung Galaxy S20 et du Galaxy Z Flip.

Concurrence

Proximus prévoit également de lancer l'eSIM cette année, d'après Haroun Fenaux, son porte-parole. De son côté, avec Tinx, Telenet propose déjà l'eSIM pour les solutions IoT (par exemple, les compteurs intelligents ou plus tard les voitures connectées). "Nous prévoyons de l'étendre dans une phase ultérieure à d'autres services", selon sa porte-parole, Coralie Miserque.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés