Cassation DHKP-C: les membres détenus sont libres

Quatre membres du groupement turc d'extrême-gauche DHKP-C, qui se trouvaient dans les institutions pénitentiaires de Bruges et Nivelles et dont la condamnation pour terrorisme et organisation criminelle a été cassée jeudi par la cour de cassation, ont pu quitter leur prison.

Publicité
Publicité

Echo Connect