Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Mesures fiscales favorables à l'embauche de collaborateurs ICT

©Dann

La Belgique se profile clairement comme une économie de connaissances. Notre pays s’est fixé l’objectif européen de consacrer 3% de son PIB à la recherche et développement à l’horizon 2020.

À plusieurs niveaux de pouvoir, des mesures fiscales ont été définies, qui s’appliquent aux secteurs technologique, ICT et des télécommunications.Les mesures fiscales en faveur du personnel de la R&D existent depuis longtemps. Pensons à l’exonération partielle du précompte professionnel pour les chercheurs et au régime fiscal particulier applicable aux cadres qui travaillent temporairement en Belgique. "Le domaine d’application de ces mesures a été sans cesse étendu", affirme Hendrik Serruys, associé chez EY Tax Consultants.

"C’est devenu un instrument important dans le maintien des charges salariales à un niveau compétitif pour le personnel scientifique et innovant."

En outre, une entreprise a notamment la possibilité d’appliquer l’exonération du précompte professionnel aux activités de logiciels et ICT. L’avantage peut atteindre 80% du précompte professionnel retenu. "Le gouvernement fédéral planche sur une extension ultérieure de cette mesure", conclut Hendrik Serruys.

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.