Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Être assistant aujourd'hui, c’est davantage réaliser qu’exécuter

Linda Cappelle, CEO de Bright Plus

L'époque où les assistants assuraient principalement des tâches d'exécution est définitivement révolue. Désormais, ils se profilent comme des sparring-partners et des conseillers en processus. Du manager, bien sûr, mais aussi de ses équipes. “Cette fonction a radicalement changé ces dernières années”, confirme la CEO du prestataire de services de ressources humaines Bright Plus.

De nos jours, les assistants sont de plus en plus souvent des professionnels spécialisés dans des domaines aussi divers que les ressources humaines, le marketing, l'administration, la logistique, la vente et le droit. Ils travaillent avec un manager ou une équipe plutôt que pour eux, et sont présents dans presque tous les départements. “Seuls 10% des postes vacants dans notre portefeuille sont des postes classiques de Personal Assistant ou de Management Assistant”, déclare Linda Cappelle (*), CEO de Bright Plus. “Les assistants ont dorénavant plus souvent l'occasion de se plonger dans un domaine spécifique, et ils rencontrent de nombreuses possibilités de croissance durant leur parcours, qu’elle soit horizontale ou verticale. Les managers recherchent eux aussi davantage des employés possédant des connaissances spécifiques.”

Liens cruciaux

“Si les tâches, fonctions et conditions de travail ont considérablement changé ces dernières années, la perception de la fonction ne suit guère le mouvement”, reprend Linda Cappelle. “Les nouvelles structures organisationnelles, la numérisation, le télétravail et la place centrale occupée par la gestion des connaissances et de l'information imposent des exigences toujours plus grandes en matière de compétences des assistants.”

“Plus que jamais, les assistants sont des maillons essentiels qui renforcent les processus d'entreprises et rendent ces dernières plus efficaces et dynamiques.”
Linda Cappelle
CEO de Bright Plus

Conséquence de ces transformations accélérées, certaines tâches ne nécessitent plus que quelques clics de souris. Ce qui libère du temps et de l'espace pour de nouvelles tâches et des responsabilités accrues. Les assistants étant responsables de leurs propres projets de A à Z, les compétences dont ils ont besoin évoluent elles aussi. Alors que, par le passé, l'écoute active et le travail axé sur le service étaient essentiels, le leadership personnel, la résolution de problèmes, la collaboration, la planification et l'organisation gagnent en importance.

“Le métier change même tellement que nous nous demandons si le terme générique d'‘assistant’ le représente toujours de manière adéquate”, confie Linda Cappelle. “Ce mot insiste en effet sur la dimension de soutien. Nous ne posons pas cette question pour remettre en question le rôle d'assistant, mais parce qu'il convient de souligner les responsabilités croissantes qu'implique désormais ce poste.”

"Nous préférons remplacer le terme générique d’‘assistant’ par l’expression ‘professionnel multilingue’, afin de mettre en lumière la polyvalence et le professionnalisme de la fonction."
Linda Cappelle
CEO de Bright Plus

Bright Plus constate que, dans certaines entreprises, le terme a déjà été remplacé par des titres tels que ‘coordinateur’, ‘officer’ ou ‘spécialiste’. “C'est pourquoi nous avons cherché, avec ces collaborateurs, des professeurs d'université en sciences appliquées et des entreprises, une nouvelle appellation pour cette fonction aux multiples facettes. Dans ce cadre, nous avons organisé des tables rondes et réalisé des études de marché. Et aujourd'hui, nous préférons remplacer le terme générique d’‘assistant’ par l’expression ‘professionnel multilingue’, afin de mettre en lumière la polyvalence et le professionnalisme de la fonction.”

Fascinant et varié

La numérisation, la mondialisation et la montée en puissance de la concurrence exigent, de la part des assistants, une mise à jour constante de leurs compétences. À quoi ressemblera la profession dans les années à venir? “La flexibilité et la résilience deviendront encore plus cruciales pour ces fonctions dans un monde en évolution rapide”, juge Linda Cappelle. “Tout comme le désir d'apprendre, de se développer et d'être ouvert à l'innovation et au changement.”

Les nouvelles formes de collaboration, et notamment le statut de freelance et l'outsourcing, seront tout aussi importantes. Ces employés travailleront au cœur des entreprises à court ou long terme et apporteront une valeur ajoutée très concrète grâce à leur combinaison unique de connaissances et de compétences. Cette expertise croissante, combinée à un marché du travail exigeant, fait qu'aujourd'hui ces profils trouvent facilement des missions au sein des entreprises, et forment une base solide et flexible qui ne fera que gagner en importance à l'avenir.

L'avenir des professionnels multilingues s'annonce donc plus passionnant et varié que jamais. “Bright Plus renforce ce message par des études de marché, des publications, des conférences et bien plus encore”, conclut Linda Cappelle. “Nous voulons revaloriser la position, lui accorder l'attention qu'elle mérite et inviter les professionnels multilingues à tirer le meilleur parti de leurs belles opportunités de carrière.”

(*) Dans son nouvel ouvrage Goodbye Assistant, Hello Professional?, Linda Cappelle décortique les évolutions de la profession d’assistant et tord le cou à certains clichés.

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.