Marcolini va changer d'actionnaire de référence

Pierre Marcolini ©Dieter Telemans

Entré en 2013 à hauteur de 47% dans le capital du chocolatier Pierre Marcolini, le fonds britannique neo capital s’apprête à en sortir. La banque d’affaires Rothschild, basée à Londres, a reçu des offres en ce sens. Elles sont actuellement étudiées par les différentes parties. Pour le chocolatier, l’aventure continue.

Alors que les préparatifs des fêtes de Noël vont bon train, le groupe Pierre Marcolini est à la veille d’un grand changement au niveau de son actionnariat. D’après nos informations, l’actionnaire de référence du chocolatier, le fonds britannique neo capital, pourrait vendre sa participation. La banque d’affaires Rothschild, basée à Londres, a contacté le fonds et le chocolatier pour leur annoncer qu’ils avaient reçu une belle proposition.

Neo capital, qui avait investi 15 millions d’euros en 2013 en échange de 47% du capital de Marcolini, pourrait répondre favorablement à l’offre et sortir du capital du chocolatier. Contacté hier après-midi, Pierre Marcolini, confirme l’information et se réjouit de cette nouvelle page à écrire. Au passage, il tient à rassurer ses partenaires et ses clients. "Nous sommes là, nous préparons nos bûches de Noël. Pour nous, c’est une belle histoire", nous a déclaré Pierre Marcolini.

Internationalisation

En 2013, le fonds neo capital était entré dans l’actionnariat de Marcolini pour pousser le développement des activités à l’international. Auparavant, le fonds britannique avait pris des participations entre autres dans la marque de vêtements de Victoria Beckham, dans le fabricant de lunettes français Alain Mikli, dans la chaîne de boulangeries Paul et dans les macarons Ladurée. C’est d’ailleurs ce partenariat entre neo et Ladurée qui avait convaincu Pierre Marcolini d’accepter la main tendue par neo capital. "Le parcours de Ladurée avec neo capital nous a convaincu d’y aller. C’est grâce à neo capital que Ladurée a connu le succès à l’international", nous avait expliqué le chocolatier à l’époque de l’entrée de neo dans son capital.

15
millions
Le montant déboursé par le fonds britannique neo capital en 2013 pour mettre la main sur 47% du capital de Marcolini.

Pour le fonds, il s’agit d’une évolution logique. Celui-ci était entré dans le capital de Marcolini avec un ticket de cinq à sept ans. Voilà six ans qu’il est présent. Et ce fonds n’avait pas vocation à s’éterniser. "Ce fonds a pour objet de faire émerger des petites sociétés afin de les rendre plus internationales. Il a besoin de faire tourner son portefeuille", nous a encore expliqué Pierre Marcolini.

Reste à voir aujourd’hui comment l’opération du changement d’actionnaire de référence se traduira pour Pierre Marcolini et les autres actionnaires. Aux côtés du chocolatier, on retrouve François Schwennicke (ex-Delvaux), Laurent Levaux (Aviapartner) et Olivier Coune (ex-CEO de Marcolini). Ensemble, ces quatre actionnaires détiennent 53% du capital de Marcolini.

On l’a dit, le chocolatier se réjouit de cette nouvelle. Ce n’est pas un secret, les demandes pour entrer dans son capital sont régulières, voire récurrentes. Il semble que cette fois, les offres faites à la banque Rothschild soient plus alléchantes que jamais. Et si le deal à proprement parler n’est pas encore fait, rien n’indique qu’il devrait capoter.

Pierre Marcolini a reconnu que les différentes parties étaient en train d’étudier les offres reçues par la banque Rothschild.

Et même s’il est encore tôt pour évoquer le sujet, Pierre Marcolini a reconnu que les différentes parties étaient en train d’étudier les offres reçues par la banque Rothschild. Reste à voir si le futur acquéreur des parts de neo capital sera un nouveau fonds ou un acteur industriel. En tout état de cause, il ne devrait pas s’opposer à l’internationalisation du chocolatier qui, aujourd’hui, est présent à Paris, Londres, Dubaï, Shangai et Tokyo, pour ne citer que ceux-là.

Selon les derniers chiffres, Pierre Marcolini réalise un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros en Europe.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés