KBC rembourse une partie des aides flamandes

Belga

Cela n'aura été qu'une question de jours. Lundi matin, KBC avait annoncé qu'il postposait le remboursement de la première tranche des aides publiques flamandes au second semestre de cette année. Ce sera chose faite dès ce mercredi.

La Banque Nationale de Belgique avait approuvé le remboursement accéléré d'une partie des aides publiques accordées par les pouvoirs publics flamands à KBC mais à une condition: une partie des prêts octroyés jadis aux actionnaires KBC Ancora et/ ou Cera devait être replacée. Des prêts qui, selon nos informations, tournent autour des 500 millions d'euros. Mais ce replacement auprès d'autres institutions financières était encore en discussion.

Lundi, KBC annonçait donc son intention de ne rembourser la première tranche des aides publiques aux pouvoirs publics flamands qu'au second semestre de cette année, alors qu'il avait précédemment annoncé qu'il le ferait au premier semestre.

Ce n'était qu'une question de jours: ce mardi, KBC a conclu un accord pour replacer 0,3 milliards d'euros de prêts octroyés à KBC Ancora auprès d'un autre établissement financier. Il n'en précise pas l'identité. Il s'agit en fait d'une somme de 325 millions d'euros, apprend-on dans le communiqué de KBC Ancora lui-même. "Les conditions concernant la durée de ces crédits et les taux restent inchangées", précise KBC Ancora, qui ajoute encore qu'il s'agit de 175 millions venant à échéance en 2017, 50 millions venant à échéance en 2022 et 100 millions venant à échéance en 2027.

Le problème de ces crédits, c'est que selon les normes de Bâle III, ils doivent devenir en déduction des fonds propres. En les transférant à une autre institution financière, ce n'est plus le cas. "Cette transaction permet à KBC de renforcer sa position en capital de 0,3 milliard d'euros et crée un surcroît de valeur pour ses actionnaires" indique KBC dans un communiqué. Une petite phrase qui semble indiquer que le replacement s'est fait à des conditions financières correctes pour le bancassureur.

L'obstacle est dès lors levé. KBC remboursera aujourd’hui 1,17 milliard d'euros d'aides publiques, plus une prime de 0,58 milliard d'euros - soit au total 1,75 milliard d'euros - aux pouvoirs publics flamands. Six mois moins trois jours avant l'échéance convenue avec la Commission européenne.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect