Lidl monte en puissance

Lidl prévoit d'étendre son parc de magasins et d'accroître leur surface moyenne. ©Anthony Dehez

Fort d'une part de marché qui approche les 10%, le géant allemand enfonce le clou. Au programme: la rénovation et l'extension du parc de magasins. Avec à la clé l'embauche programmée de 500 personnes.

Alors que le marché belge de la grande distribution est en recul, deux enseignes atypiques continuent de tirer leur épingle du jeu. Depuis quelques années, les "hard discounters" Aldi et Lidl multiplient les initiatives pour attirer le chaland. En modernisant leurs magasins, en les rendant plus agréables et en misant davantage sur les produits frais, sur le bio et sur le veggie. Résultat: leur part de marché totale dépasse les 23%, se rapprochant de celle d'un Delhaize.

"L'idée, c'est d'accroître la surface moyenne des magasins pour arriver à une superficie standard de 1.330 m²."
Julien Wathieu
Porte-parole de Lidl Belgique

Les deux géants allemands, qui se sont rebaptisés "smart discounters", cueillent aujourd'hui les fruits de leur transformation. Dernier exemple en date: Lidl, qui annonce un vaste programme d'extension-rénovation de son parc de magasins.

D'ici un an, l'enseigne jaune et bleue disposera de 23 nouveaux supermarchés. Au menu: la construction de six magasins flambant neufs dans des localités où Lidl n'est pas encore présent (Ath, Bertrix, Bastogne...), la démolition-reconstruction de six autres – derniers exemples en date: le magasin de Nivelles, inauguré la semaine dernière, et celui de Roux, ouvert ce mercredi, avant celui de Mons la semaine prochaine – et onze relocalisations de magasins dans la même ville.

Accroître la surface moyenne

"L'idée, c'est d'accroître la surface moyenne des magasins pour arriver à une superficie standard de 1.330 m²", précise Julien Wathieu, porte-parole de Lidl Belgique. On est loin des premiers Lidl qui plafonnaient à 400 m² dans les années 90.

 

1.050
Aujourd'hui, la surface moyenne des supermarchés Lidl atteint 1.007 m². Elle passera à 1.050 m² fin février 2021.

Aujourd'hui, la surface moyenne atteint 1.007 m², contre 992 m² en 2018. Elle passera à 1.050 m² fin février 2021. 

Lidl, qui compte actuellement 305 magasins en Belgique, portera donc son parc à 311 supermarchés d'ici un an. Objectif: renforcer un peu plus encore sa présence sur le marché belge où l'enseigne attire de plus en plus le chaland. Sa part de marché est passée de 8,5% en décembre 2018 à 9,3% fin 2019. Le volume de ventes est, lui aussi, en progression dans un marché globalement en baisse, précise Lidl sans étayer cette affirmation par des chiffres.

 

Cette extension passera aussi par des embauches. Lidl, qui emploie quelque 10.000 salariés en Belgique, prévoit d'engager 500 nouveaux collaborateurs dans les prochains mois. Dans les nouveaux magasins bien sûr, mais aussi dans les services informatiques et dans les ressources humaines.

Sa croissance régulière rend Lidl gourmand. Le distributeur allemand compte étendre un peu plus encore son parc de magasins dans les prochaines années, "dans un tempo comparable" à celui de 2020, précise Julien Wathieu.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés