Avec ConstructR, Immoweb veut innover et se diversifier

Alexandre François, ConstructR ©Thomas Ost

Le leader belge du marché immobilier vient d’acquérir la start-up ConstructR, sorte de Pinterest du marché belge de la construction. Le montant de la transaction n’est pas connu mais les synergies sont évidentes. Immoweb veut être présent à toutes les étapes des projets de construction des candidats bâtisseurs et rénovateurs.

Les fans de décoration et d’aménagement sont sans cesse à la recherche d’inspirations nouvelles. Dans ces moments-là, Pinterest s’impose assez naturellement comme la plateforme de référence. Mais la frustration est rapidement de mise lorsque l’on constate qu’en cliquant sur le chef-d’œuvre tant convoité, il est pratiquement impossible d’obtenir plus d’informations sur les matériaux utilisés ou sur les prestataires de services. La start-up ConstructR est née pour résoudre ce problème.

Son CEO, Alexandre François, a étudié le commerce international à l’Ephec. "Je n’ai jamais été un grand ‘scolaire’, avoue-t-il. Mais j’ai toujours adoré la vente." Il y a quelques années, alors qu’il travaille comme commercial dans une grosse entreprise de mortier et d’enduits à Gand, le jeune patron identifie un problème majeur. "Les candidats bâtisseurs et rénovateurs avaient beaucoup de difficulté à trouver des professionnels de qualité près de chez eux", se souvient-il.

"Nous avons créé un Pinterest de la construction 100% belge."
alexandre françois
ceo de constructr

Il y avait bien des annuaires, mais très peu d’informations complètes et fiables sur les différents corps de métier dans la construction. "En 2012, on a réalisé une étude de marché sur toute la Belgique auprès de 4.000 candidats bâtisseurs et rénovateurs qui a démontré que ce problème était généralisé à tout le marché belge", explique Alexandre François. En juin 2013, la société est créée. "L’idée de départ c’était de créer un LinkedIn de la construction", ajoute-t-il. Mais rapidement, le modèle économique se montre défaillant. Les utilisateurs sont bien là, les professionnels aussi, mais l’argent ne rentre pas. "Nous avons changé notre fusil d’épaule et avons été voir les plus gros spécialistes en sanitaire, les plus gros cuisinistes et près de 300 architectes. Ils nous ont expliqué qu’il y avait de plus en plus de gens qui voulaient voir concrètement quelles étaient leurs réalisations. On a donc construit une plateforme qui permet de retrouver ces professionnels non plus par leur nom, mais par ce qu’ils font réellement. Une sorte de Pinterest de la construction 100% belge", déclare Alexandre François.

Aujourd’hui, la plateforme en ligne accueille chaque jour quelques milliers de visiteurs, un trafic de potentiels clients qualifiés pour les quelque 25.000 professionnels qui sont présents sur ConstructR. "Nous avons des grands comptes comme Thomas&Piron ou Velux mais également des petits professionnels de proximité", détaille Alexandre François. Les fournisseurs et les entreprises qui publient dans la partie "Inspiration" payent un abonnement annuel qui varie en fonction de la taille de l’entreprise.

Des synergies évidentes

La stratégie d’incubation d’Immoweb consiste à lancer séparément ConstructR sans l’intégrer au site. "Nous allons d’abord laisser la start-up évoluer et générer de la traction, commente Laurent Dupont, head of incubation chez Immoweb. Les synergies avec Immoweb sont évidentes en termes de trafic. Il y a un nombre de transactions immobilières par an qui reste relativement stable et le nombre d’utilisateurs par jour sur Immoweb est supérieur au nombre de transactions immobilières par an. Cela veut dire que les gens viennent sur Immoweb pour autre chose, parce qu’ils ont un projet global. Notre stratégie c’est de les aider à construire ce projet."

À long terme, on pourrait très bien imaginer qu’il soit possible de faire des synergies avec le contenu des constructeurs pour les consommateurs qui regardent une maison et en apprécient le style. "On pourrait proposer des contenus de rénovation qui y sont totalement liés", estime ainsi Laurent Dupont.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n