AXA s'unit à Microsoft pour s'étendre dans l'e-santé

D'ici 2022, les clients belges d'AXA auront accès à une plateforme numérique de soins de santé. ©REUTERS

Testée avec succès fin 2020, AXA poursuit le déploiement de sa plateforme numérique de soins de santé développée en partenariat avec Microsoft.

Depuis quelques années, AXA porte une attention particulière à la santé et l'assistance. L'assureur signe aujourd'hui une nouvelle avancée. En collaboration avec Microsoft, il annonce le déploiement d'une plateforme numérique de soins de santé.

La plateforme comprendra notamment un outil d'auto-évaluation, une conciergerie médicale pour faciliter la prise de rendez-vous, une interface de téléconsultation, un coffre-fort numérique, des services de soins à domicile (par exemple, la livraison de médicaments) ou un annuaire des professionnels de santé.

L'intelligence artificielle

"D'après l'OCDE, la hausse des dépenses de santé dépassera la croissance du PIB au cours des 15 prochaines années dans presque tous les pays de l'OCDE."
AXA

"D'après l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la hausse des dépenses de santé dépassera la croissance du PIB au cours des 15 prochaines années dans presque tous les pays de l'OCDE. Dans ce contexte, tous les acteurs impliqués dans le parcours du patient, des prestataires de soins aux payeurs, doivent s'adapter afin de proposer des services plus efficaces
et personnalisés", lit-on dans un communiqué d'AXA.

L'outil reposera sur l'expertise de Microsoft dans les domaines du cloud et de l’intelligence artificielle. D'autres partenaires sont également associés au projet.

Une phase pilote a été lancé en fin 2020 en Allemagne et en Italie. Le service devrait s'étendre d'ici 2022 dans un premier temps au Royaume-Uni, la Belgique, l'Espagne et la Suisse. Les autres marchés devraient suivre.

"À long terme, la plateforme permettra l'intégration de services tiers, avec l'ambition de créer un service ouvert et global pour les fournisseurs de soins de santé et les patients, qu'ils soient ou non clients d'AXA."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés