Publicité
innover

Les hologrammes sont-ils le futur du télétravail?

La technologie fait appel à des hologrammes photoréalistes en temps réel des participants d’une réunion. Elle offre par ce truchement de la réalité une expérience plus engageante et plus réaliste qu’avec des avatars par exemple.

Cisco Webex vient de dévoiler un hologramme pour combler le manque de proximité des réunions à distance. Une technologie qui date, mais encore peu exploitée.

Jeudi 10h30, l'heure de votre réunion avec votre chef. Vous êtes chez vous, vous vous installez à votre bureau, enfilez un casque et lancez la réunion. Comme par magie vote collègue n'est plus une image 2D mal cadrée sur un écran partagé, mais elle est là, juste devant vous en 3D. On ne distingue que son buste et l'image n'est pas parfaite, mais votre supérieure Carine est dans votre salon pour la prochaine demi-heure. Science-fiction, me direz-vous. Non, il va falloir vous y faire.

En deux ans de pandémie, les vidéoconférences ont remplacé la plupart des réunions physiques, c’est un fait. Pourtant l’expérience laisse régulièrement un goût de trop peu par rapport à son pendant physique. Les acteurs de la vidéoconférence comme Zoom, Microsoft Teams, Google Meet ou Cisco Webex ont grandement amélioré l’expérience quotidienne de millions d’utilisateurs au cours des derniers mois avec l’arrivée de nombreuses fonctionnalités comme la réduction de bruit, la détection de visage et des outils de productivité, mais les réunions à distance ont toujours un handicap à surmonter, elles sont à distance.

Apparition divine

Cisco a peut-être trouvé une nouvelle solution pour réduire cette distance avec une technologie qui existe depuis très longtemps et qui a toujours fait fantasmer les amateurs de science-fiction : les hologrammes. "Avec Webex Hologram, nous réduisons davantage l'écart entre le virtuel et le réel dans la collaboration", annonce fièrement Jeetu Patel, grand patron de Webex et Executive Vice President de Cisco. Dans la pratique, l’idée est de projeter devant vous l’hologramme en 3D de votre interlocuteur, que vous allez pouvoir voir grâce à un casque de réalité augmentée. L’idée est assez simple, mais demande une technologie complexe dont on ne sait que très peu de choses pour le moment. "On ne peut pas en dévoiler trop à ce stade", explique Arnaud Caigniet, qui travaille dans le centre de recherche et développement du géant américain en Norvège. "Pour mettre en musique cette technologie, il faut pouvoir maîtriser le hardware, le software et le cloud." Cela tombe bien, Webex est l’un des seuls acteurs du marché à pouvoir le faire pour le moment. La technologie fait appel à des hologrammes photoréalistes en temps réel des participants d’une réunion. Elle offre par ce truchement de la réalité une expérience plus engageante et plus réaliste qu’avec des avatars par exemple.

"Avec Webex Hologram, nous réduisons davantage l'écart entre le virtuel et le réel dans la collaboration."
Jeetu Patel
Executive Vice President de Cisco

Plusieurs entreprises privilégiées testent actuellement la nouvelle solution qui demande un dispositif encore relativement lourd avec plusieurs caméras face à chaque interlocuteur et un casque de réalité augmentée comme le Magic Leap ou le Microsoft HoloLens, qui sont déjà compatibles avec cette innovation.

Real-time, holographic collaboration solution | Webex Hologram

Pour le commun des mortels, il faut se contenter des vidéos et photos de lancement de Webex Hologram. L’occasion d’y apercevoir une autre fonctionnalité de cette technologie, l’apparition d’objets 3D dans la conversation. On peut les faire tourner, zoomer ou les faire évoluer en temps réel devant les yeux (casqués) des participants à la réunion. Une fonctionnalité qui intéresse particulièrement l’industrie automobile et même les écuries de F1. "Plutôt que de faire venir un technicien sur place, ou d'expliquer les procédures avec des photos, le programme nous permet de montrer instantanément une pièce de moteur sous tous les angles puis de fournir des instructions sur l'assemblage et l'utilisation. C’est comme si nous étions à côté", explique Zak Brown, CEO de McLaren Racing, qui a eu l’occasion d’essayer la nouvelle technologie de Cisco.

"Le dispositif est encore assez lourd et cher comme toute nouvelle technologie. Cela se démocratisera au fur et à mesure."
Arnaud Caigniet
Cisco Webex

Une innovation décisive?

Prometteuse, cette technologie ne sera pourtant pas dès demain chez tous les télétravailleurs. "Nous sommes encore au stade de la recherche. Le dispositif est encore assez lourd et cher comme toute nouvelle technologie. Cela se démocratisera au fur et à mesure", selon Arnaud Caigniet. Aucune date de sortie pour le grand public n’a été dévoilée pour le moment et Cisco veut en dire le minimum sur la technologie derrière ses hologrammes. Signe que nous sommes peut-être face à une innovation qui pourrait être décisive pour les acteurs de la vidéoconférence.

Le résumé

  • Le géant américain Cisco Webex vient de dévoiler une technologie qui permet de faire apparaître votre interlocuteur sous forme d'hologramme lors d'une vidéoconférence.
  • La technologie permet aussi de visualiser des objets en 3D à distance, ce qui intéresse plusieurs industries, dont l'automobile.
  • Le dispositif nécessaire à l'apparition de l'hologramme est encore très conséquent et cher, mais devrait se démocratiser avec le temps.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés